let go of your problems and come with me [Apolline]



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 let go of your problems and come with me [Apolline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 438

Celeb + © : Dave Franco @balaclava

Points : 326



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 14:51





Apolline & Noah
let go of your problems and come with me


Le réveil, c'était sans doute le moment que Noah détestait le plus dans la journée. Son lit ayant toujours été son premier amour. Cependant, lorsque son téléphone se mit à sonner pour la sixième fois, au moins, il était en train de se dire qu'il dépassait sans doute la limite raisonnable de sommeil. La première image qu'il eut en émergeant fut son chien, la tête posée sur le lit qui le fixait tel une âme en peine, attendant impatiemment que son maître se décide à le sortir. Plus le choix, la journée se lançait et il était 15h passé … Pendant qu'il était faisait son tour de quartier, il jeta un oeil quand même aux appels en absences, tous provenaient du restaurant. Il appela pour vérifier et cela concernait seulement la visite du contrôle d'hygiène, il pouvait laisser son équipe gérer, aujourd'hui il n'avait pas envie de travailler. En tant que patron il pouvait se permettre des journées par-ci, par là. En revanche, il entendit son cuisinier râler lorsque Noah lui annonça qu'il ne devait pas compter sur Apolline non plus. Il ne fit guère attention aux réclamations et raccrocha en faisant mine de passer sous un tunnel. Ingéniosité quand tu nous tiens. Hier lui était venu une de ses brillantes idées comme il pouvait en avoir dès qu'on approchait du week-end. Ce vendredi soir, il allait pousser Apo qui bossait avec lui à sortir et il comptait bien que ce soit épique. Il avait remarqué une certaine baisse de motivation chez celle qui bossait pour lui, elle était plus effacée ces temps-ci, limite distante, y compris avec lui. Il était hors de question de laisser la situation telle quelle, ce n'était pas dans les habitudes du jeune homme.

De retour chez lui, il pouvait se préparer avec une douche, la musique à fond et surtout, l'indispensable tasse de café. Il n'avait pas pris la peine de prévenir Apolline qu'ils sortaient ce soir, estimant que le meilleur moyen qu'elle dise oui soit qu'elle n'ait pas le choix où la possibilité de se défiler. Il ne supportait pas qu'on lui dise non et en face de la personne, ses qualités de persuasions jouaient en sa faveur. Cela faisait partie de la panoplie du “je veux toujours tout contrôler” de Noah, il fallait le prendre comme ça.

L'après-midi  passa bien vite et vers la fin de celui-ci, lorsqu'il remarqua qu'Apolline devait prendre son service d'ici une heure, la deuxième phase de son plan pouvait commencer. Un petit sms l'air de rien pour qu'elle se prépare, sans même le savoir, à sortir avec lui. “Coucou Apolline, c'est Noah. Ce soir le restaurant sera sur le thème sexy et branchée, donc si tu peux t'habiller en conséquence. Comme si tu sortais en fait. Merci, à tout à l'heure. Noah.” Une bonne chose de faite et alors qu'il se servait un whisky, terminant de se préparer en même temps, un petit sourire fier se dessina sur son visage qui lui était tellement familier. Il était temps d'y aller et il enfila sa veste en cuire par-dessus une tenue qu'il avait voulu moitié décontractée, moitié classe, jean, chemise, cravate.  

La jeune femme n'était pas encore arrivée lorsqu'il mit les pieds au restaurant, peu avant 20 heures. Le regard désabusé de son cuisinier qui le voyait débarquer en sifflant le fit terriblement rire. “Salut Romeo, ne fais pas cette tête là tu vas faire fuir les clients et t'en fais pas, je sais qu'à trois vous allez gérer ce soir.” “oué bien sûr, une en vacances, deux qui sortent, à trois un vendredi soir, superbe idée, c'est …” Bon, en fait je vais prendre un verre là, je ne t'écoute plus.” Le cuisinier qui grognait, Noah, les mains sur les oreilles qui s'en allait en salle l'air de rien avec ce sourire en coin, situation tellement habituelle. Ce n'était pas méchant, le jeune homme adorait taquiner son équipe et ils le savaient très bien, c'est pourquoi, après un soupir, son employé se remit finalement au travail, l'air de rien.
made by pandora.

_________________



Wherever I go
It's gonna be all right
There's nothing in the world that can keep me from flying

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Venue en ville : 17/03/2017

Posts : 876

Celeb + © : Danielle Campbell ; same old love

Points : 523



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 18:03




LET GO OF YOUR PROBLEMS AND COME WITH ME.

Feat NOAH X APOLLINE.


C’était vraiment plaisant d’être vendredi ! Ce jour signifiait la fin de la semaine, ou tout du moins, le début du week-end ! Apolline n’avait pas encore fait de programme pour ce week-end, mais elle savait qu’elle allait en profiter. En profiter pour se reposer et ruminer dans son coin. Elle se demandait tout de même si ce n’était pas une bonne idée d’aller voir son frère. Depuis le brusque départ de leur mère, ils s’étaient énormément rapprochés. Cet événement tragique, dans un sens surtout pour Apo, avait soudé les deux Bayers. Il ne restait plus que leur père à intégrer dans l’équation. Mais ça semblait être de plus en plus compliqué. Cela faisait une éternité que la jeune femme essayait d’avoir une relation père/fille. En vain. Alors ce week-end, elle ne ferait rien. Elle resterait dans son studio universitaire à lire les bouquins de droit ou le livre de littérature que Mr Black lui avait prêté. Il y avait aussi ce concours d’équitation auquel elle devait penser. La deuxième place était inconcevable cette année. Elle visait le titre. Mais pour cela, il fallait peut-être qu’elle se bouge un peu plus.

Mais avant de penser au week-end, il y avait une dernière chose qui allait rythmer son vendredi. Les cours s’étaient terminés mais la journée d’Apolline ne l’était pas du tout. Comme plusieurs soirs dans la semaine, la brunette travaillait dans un restaurant. Il était à peine 18H quand Apolline regagna le studio qu’elle occupait le temps de ses études. Il lui restait à peu près 1H45 pour se reposer et pour se préparer à aller bosser. Les devoirs, elle n’avait pas vraiment envie de s’y mettre pour l’instant. Et pourtant il aurait fallu, pour espérer remonter ses notes. D’ailleurs, elle n’avait pas tellement envie de bosser. Ces temps-ci, elle n’avait envie de rien. La seule chose qu’elle voulait, c’était revoir sa mère. Sur cette pensée, Apolline sortit son téléphone puis glissa son doigt sur les contacts. Elle appuya sur « Mamounette » puis tenta de l’appeler. En vain. Elle tomba sur le répondeur, comme si son téléphone était déchargé. Le seul lot de consolation qu’elle eut, c’était le message du répondeur. Entendre la voix de sa mère lui faisait tellement de bien. Apolline sentit de l’humidité dans ses yeux. Non. Ce n’était pas le moment de pleurer. Il fallait qu’elle soit présentable pour aller travailler ! Apolline posa son téléphone sur la table puis se dirigea vers la salle de bain afin de se laver, après une longue journée de cours. L’eau chaude lui ferait du bien, c’était évident.

Le téléphone vibra une fois. Il vibrait tellement fort que l’étudiante, encore dans sa salle de bain l’avait entendu. Bon, elle avait terminé sa douche, et il n’y avait aucun bruit dans le studio. Enroulée dans une serviette toute propre, Apolline sortit, voulant jeter un coup d’œil pour savoir qui était l’expéditeur du SMS qu’elle venait de recevoir. « Coucou Apolline, c'est Noah. Ce soir le restaurant sera sur le thème sexy et branchée, donc si tu peux t'habiller en conséquence. Comme si tu sortais en fait. Merci, à tout à l'heure. Noah. » Au moins, elle allait mettre peu de temps pour trouver une tenue. Adieu les jeans et les pantalons. Ce soir ce serait une jolie petite robe. Mais laquelle ? Apolline passa en revue son dressing. Son choix fut finalement plus rapide que prévu. Une tenue sexy et branchée ? Cette jolie robe noire et légèrement argentée ferait parfaitement l’affaire. Apolline l’enfila rapidement avant de regarder l’heure. Il fallait y aller. Ce n’était pas le moment d’arriver en retard. Déjà que son travail était moins satisfaisant qu’au début. Il ne fallait pas rajouter d’autres motifs pour un potentiel renvoi ! Sans perdre une minute de plus, Apolline sortit de son studio, prenant la direction du restaurant de Noah.

Impossible de savoir qui était le plus surprise entre les garçons du restaurant ou Apolline. La jeune femme était arrivée dans le restaurant en passant par l’entrée des employés, et surtout, elle était arrivée en robe, presque sur son 31. En voyant son collègue serveur dans une tenue des plus banals, Apolline ne put s’empêcher de faire une tête surprise. Et les garçons semblaient tout autant surpris…ou peut-être envieux. Apolline ne savait pas trop, et elle préférait que ce soit la première option. En tout cas, quelque chose clochait. « Et bah, qu’est-ce que tu fais là Apo ? » Le ton de Roméo était presque agressif ! Doucement ! Elle n’avait rien fait la petite brunette. Apolline arqua un sourcil. « Aurais-tu oublié que je travaille ici aussi, qu’on est vendredi soir, donc qu’il faut que je sois ici ? » Peut-être avait-il bu avant de travailler ? Apolline posa alors son regard sur son partenaire de salle. « Et toi, tu m’expliques pourquoi tu n’es pas en tenue ? » Son collègue ne semblait pas savoir de quoi elle parlait. « Il est où Noah ? » Roméo montra la direction de la salle. L’étudiante les remercia rapidement avant d’aller en salle. Nouvelle surprise lorsqu’elle vu la décoration. Rien. Nada. C’était comme s’il n’y avait aucun thème pour ce vendredi soir. Apolline chercha rapidement du regard Noah. Elle le trouva assis au bar, un verre à la main. « Il y a quelque chose que j’ai mal compris dans ton message Noah ? » Apo s’avança vers lui, mettant ses mains sur sa robe, comme pour la redescendre le plus possible alors que c’était déjà au maximum. Elle était presque gênée d’être la seule dans ce genre de tenue. Cela dit, en observant plus attentivement Noah, il semblait s’être fait plutôt beau gosse aussi. « Tu m’expliques ? Elle est passée où la déco du restaurant ? » Apolline prit place à ses côtés. « Puis Roméo semblait surpris que je sois là. » Il y avait un problème quelque part, c’était évident. Qu’est-ce que Noah réservait ?!

love.disaster

_________________


I won't give up
'Cause even the stars they burn. Some even fall to the earth. We've got a lot to learn. God knows we're worth it. No, I won't give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t122-we-push-and-pull-like-a-mag

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 438

Celeb + © : Dave Franco @balaclava

Points : 326



ce message a été posté le Lun 27 Mar - 9:34





Apolline & Noah
let go of your problems and come with me


Noah scruta sa montre pour constater qu'Apolline n'allait plus tarder désormais et cela tombait bien, il avait envie envie de se dégourdir un peu les jambes. Ce qu'il avait prévu ce soir était un enchaînement surprise de petites étapes pour s'amuser. Pour lui, rien n'était plus intense que le mystère et la curiosité que provoquait celui-ci. Il avait tout organisé de a à z et il était persuadé qu'avec tout ça, Apolline s'ouvrirait un peu, c'était le but en tout cas. Savoir ce qui se passait dans sa tête, retrouver un peu le jeu qu'ils avaient commencé et surtout lâcher complètement la pression.



Alors qu'il portait son verre à ses lèvres pour prendre une nouvelle gorgée, il entendit une voix familière de l'autre côté et ça sentait l'incompréhension la plus total entre Apo et Romeo. Cela le fit doucement rire, il adorait le sentiment d'être le seul à savoir ce qu'il se tramait. Il ne fallut pas très longtemps pour que la jeune femme arrive, un peu perdue et s'assoit à côté de lui. Il écoutait tout ce qu'elle était en train de lui dire, mais il ne répondait absolument rien. La mine fière, il la fixait avec son petit sourire taquin, les yeux pétillants, plein de roublardise sur le coup. Au bout d'un moment, alors qu'il termina son verre avant, il mit enfin un terme au suspens devant le regard curieux de son interlocutrice

Déjà, tu es très jolie comme ça, c'est exactement ce que j'imaginais.”  Noah avait déjà remarqué qu'Apolline était pleine de charme, mais là, c'était quelque chose quand même. Sa robe lui allait à ravir, taillée pour cette soirée. Le jeune homme savait qu'il ne répondait pas à ses questions et il se leva pour aller ramasser son verre tout en la fixant avec plein de malice. Il abusait sans doute un peu, mais ce n'était pas grave. “Alors, j'ai pris une certaine initiative pour ce soir, j'espère que tu m'en voudras pas.” Il eut un léger moment d'hésitation, la convaincre avait été plus simple à imaginer, qu'à réaliser, il eut l'image un instant de la jeune femme qui refusait et lui qui se retrouvait comme un idiot au milieu du restaurant. - Noah quand même, on  ne peut pas te dire non - Sa conscience avait raison, alors il reprit et cette fois, le ton assuré du jeune homme ne laissait plus de place au doute. “J'ai fait en sorte de te donner ta soirée. Tu ne travailles pas aujourd'hui, ils sont assez nombreux à côté.” Il entendit Romeo toussoter, les gugus à côté était évidemment tous en train de les écouter, voulant savoir le fin mot de l'histoire. Noah s'en fichait et il ne prit même pas la peine de baisser la voix, le regard toujours porté sur Apolline “Le truc c'est que ce n'est pas désintéressé. On va aller s'amuser et ce n'est pas négociable. J'ai tout prévu, tu as juste à me suivre. Je sais que tu as besoin de t'amuser, j'ai pas raison ?”

Il aurait pu lui dire que c'était parce qu'il trouvait qu'elle avait un coup de moins bien, mais il ne voulait pas la brusquer où la mettre mal à l'aise. Il était hors de question d'aborder les sujets délicats tout de suite. Il comptait le faire bien sûr, l'air de rien, mais plutôt dans l'euphorie de la soirée, après quelques verres et dans une ambiance légère. “Ah et … tu ne peux pas refuser. Si tu veux, considère ça comme … une sortie cohésion boulot, voilà.” Bon, une sortie cohésion n'avait rien à voir avec le programme du soir,  mais qu'importe, il devait absolument sortir de ce restaurant avec Apolline à ses bras. Il en faisait une question d'honneur puis il avait désormais très envie de sortir... Les clients commençaient à arriver sérieusement et Noah sentit que c'était le moment d'y aller. Il savait pertinemment, qu'à rester là, avec la menace d'un coup de feu et de l'endroit bondé, ils pouvaient être réquisitionnés malgré tout. Il risquait de voir Apolline s'inquiéter pour ses collègues en voyant l'affluence et restée ici pour les aider. Il fit donc son plus beau sourire charmeur et tendit la main vers la jeune femme. “Si mademoiselle veut bien me suivre, la voiture nous attend.”
made by pandora.

_________________



Wherever I go
It's gonna be all right
There's nothing in the world that can keep me from flying

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Venue en ville : 17/03/2017

Posts : 876

Celeb + © : Danielle Campbell ; same old love

Points : 523



ce message a été posté le Jeu 30 Mar - 21:58




LET GO OF YOUR PROBLEMS AND COME WITH ME.

Feat NOAH X APOLLINE.


Parfois, Noah pouvait se montrer attachiant. Il était tellement taquin, limite attachant. Mais en même temps, il était chiant. Son manque de réponse ne passa pas inaperçu aux yeux d’Apolline. Elle se demandait pourquoi il ne lui répondait pas de suite. Il y avait trop de mystère sur cette soirée. Ça sentait l’entourloupe. Mais Apo n’arrivait pas à trouver ce qui pouvait se tramer. Ce n’était pas son anniversaire, ce n’était pas l’anniversaire du restaurant. Peut-être l’anniversaire de leur rencontre ? Apolline partait sans doute très loin. Alors elle attendit une réaction de son patron, après avoir fini son monologue. La seule chose qu’elle avait remarqué chez lui c’était son sourire taquin et son regard rempli de malice. Et c’était ce genre d’indice qui lui permettait de voir que quelque chose clochait.

Son verre enfin terminé – ça paraissait si long – le jeune homme prit enfin la parole, rompant le silence qui s’était rapidement installé après le monologue d’Apolline. Les premières paroles de Noah furent des compliments. Apolline passa sa main dans les cheveux, en étant aussi ravie que gênée. Pourtant ce n’était pas la première fois qui lui faisait des compliments. Mais habituellement, elle n’était pas habillée de la sorte. Elle se regarda une dernière fois en scrutant les détails de sa tenue du jour enfin de la soirée. « Eh bien merci beaucoup Noah. J’imagine que le thème est respecté et ma tenue validée par le patron ! » Apolline afficha un sourire très chaleureux à Noah. « Je ne suis pas la seule à avoir respecté le thème. Enfin, nous sommes que deux. » Bah oui, les autres étaient en tenue complètement normal. C’était vraiment abusé. Cependant, Apolline comprit rapidement pourquoi. Et son sourire chaleureux s’effaça, laissant place à de l’incompréhension. La brunette arqua un sourcil, ne comprenant pas où il voulait en venir. Quelle initiative avait-il pris pour elle ? Apolline avait peur. Elle n’aimait pas trop qu’on prenne des décisions à sa place, qu’on lui dicte quoi faire. Apolline n’était pas le genre de fille à être complètement forte et indépendante. Mais elle était solitaire et savait se débrouiller seule, faire ses propres choix. C’est pour ça que l’étudiante appréhendait un peu. Noah semblait également appréhender puisqu’il marqua une pause avant de commencer à révéler la supercherie. Il n’y avait pas de soirée à thème au restaurant ce soir. Apolline ne travaillait même pas ce soir, d’après ce qu’il disait ! Et si elle était libre, ce n’était pas pour rentrer chez elle et se morfondre dans son lit…mais pour passer la soirée avec son patron ! Apolline fit les yeux ronds. Elle tombait de haut, ne s’attendant pas du tout à ça !

Et ça semblait non négociable, non refusable ! Avec sa belle tête et ses bons mots, Noah savait se montrer persuasif. Puis finalement, il n’avait pas tellement tort. Une soirée sans prise de tête, rempli de surprise et surtout d’amusement ne pouvait pas lui faire du mal. « Noah, l’homme qui surprendra toujours les femmes ! C’est difficile de refuser. Ton élocution est très bonne. Puis tu as raison, une soirée ne peut pas me faire de mal…mais... » Et oui, il y avait un mais. Pas réellement en rapport avec elle, mais plutôt en rapport avec le restaurant. « …tu penses qu’ils vont s’en sortir. Non pas que je doute de leur compétence, loin de là, mais imagine, ils ont un rush ou je ne sais pas. Ils vont nous détester ! » Mais ça, Noah s’en fichait apparemment. Il ne prit même pas le temps de répondre à Apolline. Il se contenta simplement de tendre sa main et de lui demander de lui suivre, qu’une voiture les attendait déjà dehors. Quelle organisation ! Apolline ne put s’empêcher de sourire légèrement. Un sourire mélangeant l’amusement et l’excitation. Oui. Elle était réellement pressée de voir ce que Noah lui avait réservait !

Apolline posa sa main dans celle de Noah puis se laissa guider vers la sortie. Elle ne put, cependant, pas s’empêcher de jeter un dernier regard à ses collègues, espérant qui ne leur en voudrait pas trop. Puis elle grimpa dans la voiture. Tel un gentleman, Noah lui avait ouvert la porte. Lorsqu’il s’installa à ses côtés, Apolline n’arriva pas à se retenir. Elle était obligée de lui faire la remarque. « Et bien dis donc, je ne te connaissais pas comme ça Noah ! Tu as regardé combien de fille à l’eau de rose pour arriver à ce résultat ? » Elle le taquinait évidemment. Cela se voyait par son sourire taquin. La voiture démarra. Apolline tourna la tête vers la vitre, essayant de deviner là où il emmenait…car cela restait un grand mystère. Peut-être qui lui en dirait plus maintenant ? Il fallait essayer. « Alors, où est-ce que mon patron m’emmène pour notre soirée cohésion boulot. » C’était bien les termes qui l’avait employé non ? Tant de mystère l’intriguait. Noah était quelqu’un d’intriguant, et encore plus lorsqu’elle le côtoyait en dehors du boulot. Quoi qu’il en soit, il ne semblait pas prêt à dévoiler le programme de la soirée. Elle devait lui faire confiance. Une dernière question lui brûla les lèvres tandis que la voiture continuait tranquillement à rouler. « Comment tu aurais fait si j’avais dit non ? » Bon. Après, dire non à son patron n’était la meilleure chose à faire…surtout lorsque le travail n’était pas excellent. Puis ce n’était pas comme s’il lui avait demandé de faire des heures supplémentaires. Il l’emmenait en soirée, c’était plutôt cool non ?!

love.disaster

_________________


I won't give up
'Cause even the stars they burn. Some even fall to the earth. We've got a lot to learn. God knows we're worth it. No, I won't give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t122-we-push-and-pull-like-a-mag

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 438

Celeb + © : Dave Franco @balaclava

Points : 326



ce message a été posté le Sam 1 Avr - 15:41





Apolline & Noah
let go of your problems and come with me


Le thème de la soirée était en effet parfaitement respectée de la part d'Apolline.  Le compliment qu'elle lui fit à ce propos-là, considérant que lui aussi était bien habillé ne passa pas inaperçu, comme le clin d’œil qu'il lui envoya pour ça.

L'homme qui surprenait effectivement souvent les femmes fit mouche, comme il s'y attendait de toute façon. Cela aurait presque été une première qu'une fille refuse de sortir avec lui, pourtant, il était persuadé qu'Apolline avait l'envergure pour le faire. “Je savais que tu dirais oui, super alors, on va se mettre en route. J'espère que tu es en forme, la nuit va être longue. ” Noah prit donc bien soin d'esquiver la question du rush et de la non-aide que lui et Apo allait apporter ce soir et l'invita à le suivre.  Bingo, un sourire venait de se poser sur le visage de la jeune femme et il pouvait même y apercevoir de l'excitation, tout était parfait. Il ne manquait plus qu'à démarrer le spectacle.

Le jeune homme mit les petits plats dans les grands. S'il pouvait être un goujat avec les femmes sans intérêts, Apolline ne  l'était pas et ce soir, il serait un véritable gentleman. Ouverture de portière pour la demoiselle, sourire en coin à tout va, beaucoup de délicatesse dans les gestes. Cette nuit ce  serait du grand Noah, dans toute sa splendeur.  Il rigola  lorsque la jeune femme lui fit remarquer toutes ses attentions et son air mystérieux, volontairement doux se posa sur elle. “Ce n'est rien encore, ce soir c'est ta soirée.” Justement, à ce propos, Apo commençait à se poser des questions et ses interrogations étaient légitimes. Jusqu'ici il  n'avait encore lâché qu'un nombre d'indices super restreint et surtout, qui ne disait en rien la suite du programme. “ Cette cohésion de boulot va commencer un peu plus loin, tu auras besoin de ça, tiens, c'est pour toi. “ Il lui tendit un petit paquet qu'il avait lui-même soigneusement réalisé, quitte à se donner un peu de mal pour montrer  à la jeune femme qu'il n'avait pas lésiné sur les efforts. “ Pour le coup ça devrait vraiment t'aiguiller sur la première étape de notre périple.”  Le paquet en question contenait un joli masque argenté, parfaitement assorti à la robe d'Apolline, un sacré coup de chance. Il y avait une soirée masquée qui se passait chez un ami ce soir-là, dans un énorme appartement qui ne servait pratiquement qu'à ce genre d’événements. Très privé comme endroit bien évidemment, mais que Noah avait jugé parfaitement adapté pour emmener sa partenaire. Noah avait bien sûr le sien également à l'arrière de la voiture.

Le fait de porter un masque devait installer une grande part de mystère entre les invités avec le jeu pour certains de parvenir à reconnaître leurs partenaires respectifs où ne pas se perdre de vue. Le champagne était de mise, la danse obligatoire avec quasiment à chaque fois, un dj perso qui passait toute sorte de musique mondaine pour enflammer la foule. Il espérait vraiment impressionner Apolline et par la même occasion, la détendre, ce qu'il recherchait avant tout pour ce soir.



Pendant qu'elle ouvrait son petit cadeau, il fit une mine songeuse, avant de hausser les épaules, faussement assuré “Je pars du principe qu'on ne me dit jamais non, mais si tu l'avais fait, je crois que j'aurai été très vexé.” Il pouvait désormais se garer, ils étaient arrivés devant le grand immeuble où au dernier étage se dérouler cette mystérieuse et grandiose soirée.  Il pouvait sortir de la voiture afin d'aller ouvrir la porte de son invitée, toujours dans la galanterie et le sourire collé au visage, lui tendant une nouvelle fois sa main. “Si mademoiselle veut bien se donner la peine de me suivre, nous sommes attendus.” Plus il approchait de la porte d'entrée, plus la musique commençait à résonner, l'ambiance était indéniablement de l'autre côté. Il était temps de mettre les masques et avant d'ouvrir la porte, il posa une dernière fois son regard vers la jeune femme. “Prête pour le spectacle ? “


made by pandora.

_________________



Wherever I go
It's gonna be all right
There's nothing in the world that can keep me from flying

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Venue en ville : 17/03/2017

Posts : 876

Celeb + © : Danielle Campbell ; same old love

Points : 523



ce message a été posté le Sam 1 Avr - 19:11




LET GO OF YOUR PROBLEMS AND COME WITH ME.

Feat NOAH X APOLLINE.


Les efforts de Noah étaient totalement visibles. Elle le découvrait réellement sous un nouveau jour. Pourtant, il y avait déjà eu des jeux de séduction entre eux. Mais c’était bien la première fois qu’il lui montrait autant de délicatesse, de romantisme. Cependant c’était plaisant. Apolline appréciait vraiment le comportement de Noah. Tout cela lui donnait un très grand charme, qui ne laissait pas Apolline indifférente. Il fallait dire qu’elle était  peu habituée à ce qu’on lui sorte le grand jeu comme cela. Puis d’après ce que son partenaire de soirée disait, ce n’était que le début. Alors le sourire d’Apolline ne s’effaçait pas. Il trônait sur le visage de la brunette. « Et bien je sens que je vais passer une très bonne soirée à tes côtés. Je n’en doute pas ! Je te remercie déjà pour ce début si prometteur. Je ne m’y attendais pas du tout. » Oui, elle le remerciait. Car au fond d’elle, elle savait qu’elle avait besoin de faire une pause, de se détendre, de ne plus penser à ses cours, de ne plus penser à la disparition de sa mère, de ne plus penser à tous les événements qui gravitait dans sa petite vie. Cette soirée serait le moyen de décompresser et elle savait qu’avec Noah comme guide, ça ne pourrait que fonctionner. Il n’y avait qu’à voir à quel point son restaurant fonctionnait alors qu’il avait juste une année d’activité. Quand Noah avait décidé quelque chose, ça se passait souvent comme il le voulait et il y mettait les moyens. Un peu comme cette soirée.

Apolline prit le petit paquet que lui tendit Noah. Un cadeau pour elle ?! Là, elle était vraiment gênée. Apolline adorait les surprises mais recevoir des cadeaux sans qu’elle puisse en faire à son tour, c’était difficile pour elle. « Oh ! Tu n’aurais pas dû ! » Ou alors il aurait dû la prévenir pour qu’elle se ramène aussi avec un cadeau. Le sourire d’Apolline fut tout gêné. Pourquoi lui offrait-il un cadeau ?  Mais elle comprit rapidement que cela faisait partie de son programme de soirée. Il avait réellement tout bien organisé ! Depuis combien de temps cette idée de soirée lui trottait-elle ? « C’est très bien emballé en tout cas ! Même moi je n’arrive pas à emballer comme ça. Il t’a fallu combien de rouleau de papier cadeau ? » Encore une petite pique, lancé d’un air taquin. Elle ne savait pas ce qui lui arrivait. Sans doute l’euphorie de la surprise en compagnie de Noah. Cela lui donnait plus confiance en elle, mais surtout en lui. Ce qu’il avait préparé pour elle ne pouvait que la conforter dans l’idée qu’elle pouvait lui faire confiance. Apparemment ce cadeau lui donnait un gros indice sur l’endroit où ils allaient pour le début de leur soirée ensemble. Apolline ne put s’empêcher d’afficher un large sourire, dévoilant ses jolies dents. Cependant, avant d’ouvrir le paquet, une remarque lui brûla les lèvres. Elle avait gardé en mémoire les dernières paroles de Noah. « Première étape de notre périple ? Puis-je connaître le nombre d’étape ou cela doit rester un grand mystère ? » Un dernier regard et un dernière sourire rempli de malice envers Noah puis la jeune femme se concentra sur son paquet.

L’excitation était grande. Mais le paquet était tellement beau. Elle ne voulait pas le déchirer comme une sauvage même si elle était folle impatiente de découvrir ce qu’il y avait dedans. Alors doucement, avec délicatesse contrôlée, Apolline commença à ouvrir le paquet. « Ouawh ! Il est sublime ! Merci beaucoup ! » Apolline posa le paquet vide à l’arrière puis admira le magnifique masque argenté qu’elle tenait dans les mains. « Tu as trop bien choisi en plus ! Il va parfaitement avec ma tenue ! Tu es chanceux ! » La jeune femme tourna la tête vers son partenaire de soirée. « Ou alors tu es un devin et tu m’aurais caché ce don, durant cette année à bosser pour toi ! » Ou alors il avait installé une caméra dans son petit studio, il l’aurait espionné avant son arrivé dans le restaurant. Non, c’était impossible. Enfin surtout elle ne l’espérait pas. Sait-on jamais, Apolline irait vérifier une fois rentrée chez elle. Elle lâcha Noah du regard pour se reconcentrer sur le masque. Elle ouvrit le pare-soleil en face d’elle pour accéder au petit miroir. Elle mit son masque sur les yeux sans l’attacher – tout en écoutant Noah qui répondait à l’une de ses précédentes questions – afin de voir comment cela rendait sur elle. Il fallait avouer que c’était la première fois qu’elle allait à une soirée masquée. « Loin de moi l’envie de te vexer. Puis c’est rare que je refuse des propositions aussi chouettes. » Même si évidemment, elle sentait toujours en elle une petite pointe de culpabilité envers ses collègues.

Ils semblaient être arrivés vers leur première destination. En effet, la voiture commençait à ralentir pour se stopper complètement. Toujours en grand gentleman, Noah descendit en premier de la voiture pour ouvrir la portière à sa cavalière. « Merci beaucoup. » Il était vraiment adorable, plein de charme. Ce n’était que le début, mais Apolline appréciait déjà le moment qu’elle passait avec lui. L’étudiante mit sa main dans celle de Noah puis descendit de la voiture, tenant fermement son masque dans son autre main. Apo leva la tête, regardant l’immensité de l’immeuble. D’après ce qu’elle pouvait voir, la fête semblait se passer au dernier étage. On y voyait des lumières bouger, de toutes les couleurs possibles. Apolline suivit Noah dans le hall d’entrée puis dans l’ascenseur qui les conduisit au dernier étage. Ils étaient arrivés devant la porte d’entrée. Impossible de ne pas remarquer qu’il y avait une fête après cette porte. D’ici, on entendait déjà la musique. « Presque prête ! » Il était temps d’attacher réellement leur masque. Tout naturellement, Apolline aida Noah puis elle mit le sien. Maintenant qu’il pouvait la voir avec, Apolline souhaitait savoir ce qu’il en pensait. « De quoi j’ai l’air ? » Pour Noah, en tout cas, ça ne faisait qu’accentuer son charme. « Toi ça te va très bien, ça te rend encore plus mystérieux. » Un dernier sourire puis Noah ouvrit la porte.

Il y avait foule à l’intérieur. Et Apolline espérait ne pas perdre Noah.  Car elle ne connaissait que lui ici. « Espérons qu’on ne se lâche pas trop. Même si je pense qu’avec ton sourire charmeur, j’arriverais sans doute à te reconnaître. » Encore un compliment. Il fallait qu’elle arrête ! Que lui prenait-elle ? Il ne fallait pas laisser le silence ou la gêne s’installer. Bon, pour le silence c’était assez difficile puisqu’ils étaient dans une soirée où la musique résonnait ! D’ailleurs, vu qu’ils étaient là, il fallait en profiter. Apolline repéra rapidement la piste de danse. Il fallait qu’ils y aillent ! C’était obligé ! Apolline se retourna, prit les deux mains de Noah pour l’entraîner avec elle. « Maintenant que nous sommes là, allons voir tes talents ou pas de danse ! » Pour l’instant, c’était une musique qui bougeait. Mais peut-être qu’au cours de la soirée, d’autres styles passeraient. Qu’importe, Apolline appréciait danser sur n’importe quel style, du moment que cela restait dansable. Alors la brunette commença à tourner à l’aide du bras de Noah. Elle commençait par devenir son propre guide avant de laisser à Noah son rôle d’homme, celui qui mène la danse. Mais après tout, ça changeait un peu que ce soit Apolline qui mène la danse la première. Lui, il menait la soirée. Alors, que valait-il sur une piste de danse ?!


love.disaster


_________________


I won't give up
'Cause even the stars they burn. Some even fall to the earth. We've got a lot to learn. God knows we're worth it. No, I won't give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t122-we-push-and-pull-like-a-mag

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 438

Celeb + © : Dave Franco @balaclava

Points : 326



ce message a été posté le Dim 2 Avr - 15:51





Apolline & Noah
let go of your problems and come with me


Tout se déroulait exactement comme prévu et déjà c'était donc une petite victoire pour Noah.  Si elle semblait d'abord gênée de recevoir un cadeau, c'est vrai qu'en plus de la soirée organisée, cela aurait sans doute fait trop, voir paru un peu louche même de sa part, il fut soulagé de constater que l'emballage faisait son petit effet. “En général je suis habile de mes mains, puis c'est fait avec attention et tu as raison, beaucoup de rouleaux. Merci du compliment.” Il rigolait quant à la question sur le nombre d'étapes et son visage se voulait toujours plus mystérieux. Il en avait prévu trois, distinctes, mais chaque chose en son temps, Noah ne comptait absolument pas dévoiler toutes les surprises dès maintenant. Ou était le fun dans tout ça sinon ?  “ Disons qu'on ne va pas passer toute la soirée au même endroit, ni avec les mêmes ambiances, mais tu découvriras tout ce que j'ai prévu bien assez tôt, tu peux me faire confiance.

La complicité s'installait clairement entre lui et Apolline, bien plus qu'il ne l'aurait imaginé en fait. Passer cette soirée avec elle était en train de l'emballer au-delà de ce qu'il aurait pensé tout comme son sourire en découvrant le cadeau qui lui faisait plaisir. “Je l'admets, sur ce coup-là, j'ai eu un gros coup de chance. Il en faut bien un peu aussi. Je pense qu'il t'ira à ravir et si ça te plais, alors je suis content.” Sa phrase sur les propositions aussi chouettes acheva de mettre le jeune homme en confiance, tous les voyants se retrouvaient au vert désormais.

Lui tenir la main jusqu'à l'arrivée devant l'appartement était agréable, étrangement agréable d'ailleurs et la musique qui résonnait déjà était annonciatrice de grands frissons. Il regarda Apolline enfiler son masque juste avant leur entrée, il se mit à applaudir doucement en l'observant. “Magnifique, il était fait pour toi.” Tout en accueillant avec un sourire en coin son compliment sur le fait que le masque le rendait lui, mystérieux, il pouvait ouvrir la porte et entraîner Apolline à le suivre. L'ambiance des grands soirs, comme il l'avait imaginé.

Il approuva sa remarque sur le fait de ne pas se perdre de vue, il y avait beaucoup de monde ici, ce ne serait pas une bonne idée. Encore plus étant donné que la  jeune femme était sur son 31 ce soir, à croquer et qu'une fille seule comme ça serait certainement la cible de certains garçons présents. Il lui fit alors une mine rassurante et assurée “Ne t'en fais pas, je ne te lâcherai pas du regard.”  C'était du flirt un peu quand même, mais Noah s'en amusait, il était bien, à l'aise. L'autre bonne nouvelle c'était qu'il n'était pas le seul, Apolline semblait de la même humeur et il se laissa volontiers entraîner vers la piste de danse. Ils étaient là pour ça aussi. C'était une musique pour l'instant mouvementé, pas fait pour une danse calme, mais Noah  le savait, les musiques s'alternaient aussi vite qu'elles s'enchaînaient.  “Fais attention, tu me mets au défi là.” Le jeune homme la laissa d'abord diriger, ce qui n'était vraiment pas son genre en fait, pourtant il appréciait. Il laissait aisément la jeune femme mener la danse d'abord et son regard pétillait désormais de voir qu'elle se débrouillait plus que bien “Je suis impressionné, je dois l'admettre.”

Les sourires s'entrecroisaient et c'est à ce moment-là que Noah décida de prendre un peu le contrôle des choses. “Fais attention, après coup tu pourrais avoir du mal à te passer de moi.” Il lui lança un nouveau regard plein de malice et malgré le ton de l'humour qu'il venait d'employé, il dégageait beaucoup d'assurance. Ce qui était rassurant c'était qu'ils semblaient très synchronisés au niveau danse et Noah savait que trop bien à quel point c'était gênant quand ce n'était pas le cas. Il fit tournoyer Apolline, l'éloignant légèrement pour la faire revenir se coller à lui doucement, des enchaînements de pas qui les rapprochaient à chaque fois au final sans jamais qu'il ne lâche complètement sa main. En phrase avec elle, avec la musique qui d'ailleurs changea pour devenir un petit peu plus douce, plus sensuelle, le temps d'un slow. “ voilà qui est parfait.” Noah posa ses mains autour de la taille d'Apolline sans la lâcher du regard, il avait soudainement l'envie de lui faire comprendre qu'il était content de passer cette soirée avec elle. Son visage souriant et sa mine joyeuse parlaient de toute façon pour lui. “Ca faisait quelques temps que je ne t'avais pas vu tout sourire comme ça, je dois admettre que ça te vas vraiment bien. Merci d'être venue et si ce n'est que le début, je passe déjà un très très bon moment.”

Le plus étrange dans tout ça c'est qu'il n'avait jamais, en tout cas pas depuis très longtemps et son histoire avec Romy, autant apprécié et prit à coeur un jeu de séduction. Noah se fiche des femmes, il se joue des femmes, il ne fait que peu d'effort pour les conquérir, optant pour les solutions de facilités. Cette fois, il y avait quelque chose de différent, il pouvait le sentir. Quoi ? Il était encore incapable de le dire et de s'avancer.  De toute façon, le temps était propice à profiter et c'est bien ce qu'il comptait faire.  Les yeux dans les yeux,  Noah ne pouvait que lui constater la vérité “Tu m'intrigues, de manière positive.”
made by pandora.

_________________



Wherever I go
It's gonna be all right
There's nothing in the world that can keep me from flying

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

ce message a été posté le

Revenir en haut Aller en bas
 
let go of your problems and come with me [Apolline]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» what if they had our problems, then their societies would be..........
» This is how you develop a country by research and development.
» Can't Blame White People.
» 99 problems. (VARLAM)
» Problèmes de statuts / Status conditions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Whitehall :: centre ville :: place principale-