Here I am, will you send me angel || Anton



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Here I am, will you send me angel || Anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 15:06



Anton Elliot Whishaw
prénom(s), nom : Si en latin Anton signifie "inestimable", il semble que la réalité se révèle légèrement moins enthousiaste. Car s'il a toujours reçu de sa mère un amour absolu, cette vérité se voulait moins évidente, avec un père à la présence décevante. Parce que l'origine d'Elliot demeure un mystère irrésolu, l'enfant à qui l'on offrit un foyer se persuada que ce deuxième signe d'affection provenait d'un vieux film Disney. Patronyme illustre et à la renommée sans pareille, Whishaw témoigne de la réussite familiale. Un nom lourd à porter qui pourtant, a bien failli ne jamais lui appartenir. surnom Peu nombreux sont ceux qui d'une appellation bienveillante le couronnent. Oscillant inlassablement vers "Tony", nom auquel il voue une aversion sans nom, il fut décidé, bien des saisons auparavant, que pour tous il serait "Ani". Un surnom nullement choisi à la légère car il présente toutes les qualités : facilité, brièveté et sonorité. Par ailleurs, "ani" signifie "frère" en japonais. âge : La barre des trente ans se rapproche fatalement. Alors que vingt-sept feuilles parent l'arbre de sa vie, Anton se surprend à vouloir son âge se figer dans le temps. date et lieu de naissance : L'hiver, saison annonciatrice de renouveau. Seulement pour une jeune femme, victime de sa propre naïveté, le froid hivernal traduisait d'une longue nuit de souffrance émotionnelle et physique. C'est sous X que la lycéenne, coupable du péché de luxure, mit au monde un enfant né d'un adultère, le 28 février 1990. C'est sous une pluie battante que Londres accueillit en son sein un bambin en quête d'un chaleureux avenir. nationalité : Fils des contrées britanniques mais également citoyens de la grande Amérique, Anton aime à penser qu'il possède la double nationalité. origines : Les circonstances de sa naissance s'avérant à jamais inconnues, le sang qui coule dans ses veines ne trahit guère ses origines. Peut-être que sa mère biologique venait des terres verdoyantes et fertiles de l'Ecosse. Et il était également probable que son géniteur ait foulé les plaines scandinaves, lui léguant des cheveux de blé et un teint blafard. Ses racines lui échappent complètement, mais son passé, pourtant des plus flous, ne lui inspire nul intérêt. à whitehall depuis : A l'aube de ses dix ans, un grand changement s'opéra dans la vie d'Anton. La famille Whishaw délaissa le temps maussade des rues londoniennes pour la chaleur estival du Maine. Dix-huit années, se sont écoulées depuis l'annonce de ce déménagement impromptu. Presqu'une vie entière à arpenter les quartiers de Whitehall, désormais devenue son foyer. occupation : Alors qu'il souhaitait se consacrer à l'étude des comportements humains ainsi qu'au journalisme, l'état de santé de sa mère en constante dégradation l'a conduit vers une direction peut-être moins prestigieuse mais néanmoins fabuleuse. Professeur de psychologie au lycée public de la ville, Anton s'épanouit dans l'enseignement et la transmission de son savoir. Même s'il s'offusque parfois des attitudes outrageuses des étudiants envers leurs camarades et parfois même envers le corps enseignant. statut financier : Ne se reposant nullement sur le soutien de son père, Anton subvient seul à ses besoins. Certes son modeste salaire ne rivalise pas avec celui de son père, toutefois il lui suffit amplement, lui accordant un quotidien ni dans la misère, ni dans l'opulence. statut civil : Bien plus préoccupé par le bien être de sa famille, Anton ne s'est jamais vraiment attaché à qui que ce soit. Bien sûr, des aventures de-ci de-là animèrent ses soirées, sans jamais qu'aucune relation sérieuse n'en découle. Quatre ans auparavant, le décès de sa mère n'arrangea rien. Aussi, enlisé dans un deuil qui ne montre nulle éclaircie, le célibat s'impose à celui, qui de peur de blesser autrui, préfère la solitude. Persuadé de ne pouvoir apporter le bonheur ni même de ne pouvoir supporter une perte douloureuse, Anton choisi la frivolité à la fidélité. orientation sexuelle : Seules les courbes voluptueuses des femmes attirent son regard insatiable. La danse de leurs mouvements, aussi fluides que ceux d’un foulard de satin, saurait mettre à genoux le plus puissant des hommes. Leur apparence enchanteresse laisse place à des fantasmes qu’elles seules peuvent exaucer. caractère : Protecteur + Rancunier + Responsable + Susceptible + Eloquent + Secret + Avenant + Joueur + Courageux + Borné + Sincère + Versatile groupe : D'abord étranger, puis casanier, il appartient au Bound
Liens à ajouter + À JOUR!
Un ► Né d'une mère incapable de l'éduquer convenablement, trop jeune qu'elle était, Anton est le fruit de l'union d'une mineure et de son amant, un homme bien plus âgé et déjà engagé. Rongée par cette grossesse honteuse, la lycéenne responsable de son propre malheur, préféra donner la vie dans l'anonymat le plus total, priant que son enfant un jour connaisse un avenir brillant au sein d'une famille respectable. Bien sûr, de cela, personne n'en a connaissance... Deux ► A l'âge de dix mois, un jeune couple, marié dans la hâte, se prit d'affection pour le bambin. Succombant à leur désir inassouvi, ils adoptèrent - peut-être par caprice - celui qui, d'amour, avait jusque là été démuni. Trois ► Aîné d'une fratrie de quatre enfants, ses parents ne lui montrèrent aucune différence. Exceptée Vera, sa mère, qui ne pouvait s'empêcher de le choyer bien davantage que ses autres enfants, effrayée qu'Anton puisse se sentir un jour délaissé. Ainsi, même si jusqu'à ses deux ans, il put profiter seul de leur affection, la chaleur de leur petit foyer fut très vite renforcée et attisée par l'arrivée d'une sœur, Cordelia, puis par celle ses jumeaux, Sutton et Connor, de six ans ses cadets. Une famille unie s'était formée, entourée d'un halo de bonheur. Quatre ► Vint le temps du grand changement. Dix-huit ans auparavant, Mikhaïl, annonça à toute la famille que désormais l'Angleterre appartiendrait à leur passé et que leur avenir se trouvait sur les terres étendues des Etats-Unis. Bien qu'âgé de neuf ans à ce moment-là, Anton se souvient encore de l'étreinte rassurante qu'il avait échangé avec ses sœurs et du sourire réconfortant qu'il avait lancé à son frère. Ils partaient tous ensemble dans la ville d'origine de leur père, sur les traces de son enfance. Anton n'a compris qu'une fois adulte la raison de leur départ précipité de Savannah pour Whitehall. Envieux de la relation qu'entretenait son père avec ses enfants, Mikhaïl avait accepté la promotion dans l'Etat du Maine. Un situation étrange aux yeux d'Anton, qui se rappelle de son grand-père comme quelqu'un de doux et sage. Cinq ► Les affres de l'amusement n'épargnent aucun adolescent. Aussi, comme n'importe quel jeune de son âge, Anton s'enivra du goût de l'alcool et s'initia à la sensation de plénitude engendré par la cigarette. Si le premier vice l'accompagne de temps à autre lors d'événements particuliers ou de sorties nocturnes, le second le poursuit telle une addiction incurable. Il évite cependant de fumer en présence de son père et de Sutton. Six ► D'une nature plutôt énergique, la concentration se révélait une ennemie plutôt coriace. Loin, cependant, d'être un cancre, seule son attention lui jouait des tours. L'étude, de manière conventionnelle ne savait remédier à se besoin de distraction. Ce n'était que lorsque la curiosité le rongeait qu'il déniait montrer son intérêt, préférant cultiver son esprit par des recherches personnelles. Tout changea avec les cours de psychologie. Passionné par l'observation et l'analyse des comportements humains, c'est tout naturellement qu'il choisit cette voie à l'université, rêvant de creuser en profondeur afin d'exhumer le moindre renseignement propre au attitudes de l'Homme. Seulement, se sentant obligé d'abandonner cette chimère à peine tangible, Anton se consola en embrassant une carrière inspirante, qui l'avait guidé par le passé. Sept ► Pas foncièrement difficile en terme de nourriture, il est pourtant un aliment qui le répugne au plus haut point. L'oignon est tombé en disgrâce dans le monde féérique d'Anton, où les condiments - et spécialement les oignons - ne connaissent nulle utilité. En revanche la chantilly et les nouilles chinoises y sont traités comme des rois. Huit ► A la limite de l'hyperactivité, Anton s'épanouit dans la pratique du sport de manière régulière. Adepte du Muay Thaï - sport de combat impliquant les poings ainsi que les genoux et qui requiert une fluidité tout comme une agilité presque féline - depuis son entrée au lycée, il aime également s'évader et se vider l'esprit à la piscine. Neuf ► Des mois durant, crises d'épilepsie, maux de tête incessants et troubles dysfonctionnels assombrirent son quotidien. Forcé de constater le déclin psychique et physique de sa mère, Anton accorda tout son temps à celle qui l'aimait sincèrement. Les études devinrent secondaires. Seule la santé de Vera comptait. Chaque jour à ses côtés, il l'aura accompagnée jusqu'à la fin. Et lorsqu'elle quitta ce monde, 4 ans plus tôt, Anton se sentit mourir, jusqu'à perdre son âme. Rejetant la faute sur son père qu'il tient pour responsable, il abandonna le domicile familiale. Aujourd'hui encore, son deuil se montre loin d'être terminé. Ne parvenant pas à aller de l'avant, tous les jours cette perte douloureuse le creuse. Absente durant ce combat perdu d'avance, Delia soutient son père à bien des égards ce qui dresse un mur invisible encore trop solide entre les deux aînés, pourtant si proches durant leur enfance. La discorde règne désormais. L'équilibre familiale n'a jamais été aussi fragile. Dix ► Fan de la saga Star Wars, il niera de but en blanc que son surnom s'inspire directement du grand Anakin Skylwalker. Onze ► L'amour. Quel sentiment étrange. Parce qu'en réalité de quoi s'agit-il ? Est-ce cet instant où le cœur s'emballe à la seule vue d'une femme que l'on désire alors avidement ? Pourtant simple bibliothécaire à l'apparence banale, elle ne suscitait aucun fantasme. Sublimement bercée par les rayons de lumière filtrants dans ses cheveux de satins, un sourire sincère dessiné sur ses lèvres pourpres et cette expression si naturelle lorsque ses yeux de velours parcouraient les lignes de ses livres, lui offraient une beauté mystique. Parce qu'elle semblait hors d'atteinte, la curiosité engendra un désir ardent qui jamais ne serait assouvi. L'observant dans l'ombre, que pouvait faire un adolescent de seize ans face à l'amour d'une femme mariée et heureuse en ménage ? Rien, hormis continuez à la posséder dans ses rêves. Mais une solution s'imposa d'elle-même, car son obscurité rencontra celle d'une jeune femme, victime du même amour impossible. Réunis par la même affliction, leurs bras se sont trouvés. Se donnant pleinement l'un à l'autre, ils se promirent de ne jamais échanger leurs cœurs. "Je te donne tout, sauf mon cœur." Seulement, pris au piège dans leur propre décision, le doute s'installa soudain. "Qu'est-ce que l'amour ?" Chaque pulsions sanguines le plongeaient dans l'incompréhension, le berçant d'illusion. "De qui suis-je amoureux ?" Un épisode de sa vie qui ne dura que l'espace d'un an. Un épisode qu'Anton décida volontairement de supprimer de sa mémoire, toutes deux s'étant éloignées de ses ténèbres...
liens recherchés
(f) nature du lien
description.
(m) nature du lien
description.
fiche de night sky. / avatar de night sky. / gif de tumblr

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 


Dernière édition par Anton Whishaw le Dim 26 Mar - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 15:15



Cordelia Whishaw
frère et sœur, animés par la rancœur
Si la génétique ne les lie pas, leur amour sincère brûle tel le magma. Complices dans leur jeunesse, aujourd'hui pourtant ils se délaissent. En proie à un sujet de discorde futile, leur proximité semble désormais en péril. L'un soutient le chagrin, l'autre suit son chemin. En désaccord durant maintes saisons, certains secrets pourraient en avoir raison. Tourmentés par cette relation irrationnelle, ils devront mettre de côté leur rancœur sempiternelle. Car il est des événements, qui ne méritent aucun affrontement.
© avatar vintage love
Sutton Whishaw
frère et sœur, modèle et bonheur
A venir.
© avatar Carole 71
Emrys Bushnell
Amie sans soucis et belle extravertie
Petite, elle l'aimait pour sûr, d'un amour des plus purs. Bien que plus âgé, c'était cela qui lui plaisait. Quelques années plus tard, alors que l'âge ne relevait plus d'un rempart, elle se déclara à l'objet de sa convoitise , sans que personne ne la contredise. Lui qui ne voyait en elle, que cette princesse qui affectionnait les coccinelles , celle qu'il gardait pour ses parents, bien trop souvent absents. blabla
© avatar Ran94
Layla O'Hara
Mon corps t'appartient, mon cœur se retient
Parce que la vie en a juger ainsi, leurs amours impis, dans l'ombre les ont réunis. Rongés par de lubriques pensées, les ténèbres les ont égarés. Car dans l'intimité de danses sensuelles, les jeunes gens souffrent de leurs martels. Epris de ces inaccessibles chimères, leurs démons avec avidité s'affèrent. Leurs corps sans relâche s'appellent, car leurs cœurs gangrénés restent fidèles. Mais cette vide passion pourrait leur faire perdre la raison. Ce maelström de sentiments, afflue dans leurs sangs, les privant d'une stabilité qui pourtant est une nécessité...
Précisions : Layla et Anton se sont rencontrés d'une manière inopinée. Etudiants dans le même lycée, ils se sont rapprochés à cause de leurs amours déraisonnés. Anton, épris d'une jeune bibliothécaire et Layla, en proie à un amour précaire, pour son pâtissier de mari, dans leurs douleurs se sont unis. Puisqu'ils ne pouvaient posséder le fruit de leurs désirs inavoués, ils se sont abandonnés, se jurant de ne jamais s'aimer. Agissant comme un couple dévoué, ils gardaient pour eux le secret. Seul l'acte charnel, assouvissait leurs envies obsessionnelles. Mais le temps agissant à sa guise, ils se séparèrent sans même une bise. Aujourd'hui, leur retrouvaille inespérée, pourraient de nouveau les faire s'oublier. Car leur affection toute nouvelle, pourrait leur jouer un tour mortel.
© avatar moi
Siloë Callaghan
Amis d'enfance en quête de délivrance
A venir.
© avatar Lempika.
Apolline Bayers
Relation professeur-élève, à jamais en grève
A venir.
© avatar Wolfgang

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 


Dernière édition par Anton Whishaw le Lun 27 Mar - 16:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 15:17




Mikhaïl Whishaw
nature du lien
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar shiya
Connor Whishaw
nature du lien
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.
Nate Black
nature du lien
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar izzy
Isaac Abbott
nature du lien
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar odistole

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 


Dernière édition par Anton Whishaw le Lun 27 Mar - 12:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 15:18

Anton Elliot Whishaw

RPS EN COURS.
Conférence Ascensionnelle : Apolline Bayers
Visite Nocturne et Sentiments Piégés : Emrys Bushnell
Déception Fraternelle : Cordelia Whishaw
Un Ange en Enfer : Isaac Abbott

RPS EN TERMINÉS.
www : avec prénom p. nom.
www : avec prénom p. nom.
www : avec prénom p. nom.


RPS EN ABANDONNÉS.
www : avec prénom p. nom.
www : avec prénom p. nom.
www : avec prénom p. nom.


RPS PRÉVUS.
www : avec prénom p. nom.
www : avec prénom p. nom.
www : avec prénom p. nom.


(c) fiche de lien crée par eylika.


      A vous les petits loups !!!!

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 


Dernière édition par Anton Whishaw le Jeu 30 Mar - 20:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 17/03/2017

Posts : 876

Celeb + © : Danielle Campbell ; same old love

Points : 523



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 15:19

Oh le joli avatar.
J'ai répondu à ton MP

_________________


I won't give up
'Cause even the stars they burn. Some even fall to the earth. We've got a lot to learn. God knows we're worth it. No, I won't give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t122-we-push-and-pull-like-a-mag

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 15:20

Je viens laisser ma trace babe

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 20:36

Oui vous êtes magnifiques !!!!
J'essaie de rédiger les liens rapidement
Apo : Oh mirki je te réponds vite

Silo :

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 22:02


_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 129

Celeb + © : lili flawless reinhart (prométhée.)

Points : 169



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 14:56


_________________



You exists as in dreams. You has no sense of reality. You gets nervous because people are always interrupting your daydreams. — Noérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t136-sometimes-you-make-choices-

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Lun 27 Mar - 10:31

Oh les filles on se calme voyons J'ai un cœur bien assez gros pour tout le monde
Clemou t'as vu comme t'es belle sur le vava

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 26/03/2017

Posts : 63

Celeb + © : JoPettersen + viceroy

Points : 80



ce message a été posté le Mar 28 Mar - 23:12



Parce que tu m'as fait craquer avec ta référence de Stéphanie Zinone et parce que ton perso m'intéresse bien !

_________________



She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Venue en ville : 26/03/2017

Posts : 54

Celeb + © : Willa Holland (avatars : xMcFlurry, wiise )

Points : 90



ce message a été posté le Mer 29 Mar - 0:40

Un petit lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Mer 29 Mar - 8:47

Rose Kerouac a écrit:


Parce que tu m'as fait craquer avec ta référence de Stéphanie Zinone et parce que ton perso m'intéresse bien !

Oh qu'elle est mimi
Ahah je savais que quelqu'un ferait attention à ça Enfin quelqu'un qui me comprends Stéphanie a tellement la classe Je suis contente que mon perso t'intéresse Tu es venue avec une idée en tête ?

Anastasia Lewis a écrit:
Un petit lien ?
OF COURSE !!!! En plus avec la jolie Willa je peux pas dire non
Tu avais une idée ou on cherche ensemble ?

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

avatar
Venue en ville : 21/03/2017

Posts : 37

Celeb + © : Blake Lively, blondie

Points : 94



ce message a été posté le Mer 29 Mar - 9:23

ANJOY 

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)



#ANJOY like enjoy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t246-acapella-joy-laynat#3123

avatar
Venue en ville : 20/03/2017

Posts : 232

Celeb + © : Boyd Holbrook (c) Avengedinchains

Points : 313



ce message a été posté le Mer 29 Mar - 9:31

ANJOY !!!! Je rajoute ta tête rapidement ma belle

_________________
Grief, Lust, Wrath
"Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré."
"Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir."
FLORISSONE
#ANJOY LIKE ENJOY:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t236-there-s-no-room-for-innocen

Contenu sponsorisé

ce message a été posté le

Revenir en haut Aller en bas
 
Here I am, will you send me angel || Anton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - when I've known this all along. :: - friends are needed in worst situations :: - we always need friends :: gentlemen-