is that really a game ? (ft. siloë)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 is that really a game ? (ft. siloë)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Jeu 23 Mar - 20:03

is that really a game ?
EXORDIUM.
C'était habituel pour moi de sortir quasiment toutes les semaines, et pour la plupart du temps, tous les weekends. Au fil du temps, on peut dire que c'était plus ou moins devenu mon rituel et que j'en avais pris l'habitude. Je me retrouvais toujours à un endroit différent, à boire, à profiter de la musique et à retrouver des amis, pour au final me retrouver avec une gueule de bois le lendemain, ou en étant accompagné d'une jolie inconnu sans avoir le mondre souvenirs dans un coin de la tête concernant ce qui aurait pu se passer probablement la veille. Ce soir aussi, j'allais être de sortie; c'était un début de weekend qui s'annonçait plutôt bien et qui était fort plaisant. Un bon weekend à fêter, disons que ce n'est pas vraiment le genre de choses que je refuserais. Fort heureusement pour moi je m'étais suffisamment reposé de ma semaine detravail en m'étant couché tôt la veille; il n'y avait donc aucune crainte à avoir sur le fait que je n'allais pas être fatigué de si tôt ce soir. J'avais quand même loupé une bonne partie de ma matinée et je m'étais levé sur les coups de midi. J'avais assez perdu de temps et c'est pourquoi j'ai quitté mon lit en une fraction de secondes après avoir ouvert les yeux, j'étais certes encore dans les vapes à cause de la fatigue que j'avais accumulé avec le boulot, mais au fond j'avais quand même réussi à la vaincre avec cette bonne dose de sommeil que j'avais récupérer. Rapidement, je me suis rendu sous la douche, et j'ai déjeuné. Disons que j'avais besoin de rattraper les quelques heures que j'avais perdues à dormir profondément. Mais cette motivation avait rapidement disparu puisque finalement j'ai quand même décider de passer une après-midi tranquille, posé sur mon canapé à regarder la télévision ou à lire un livre.

Quand j'ai repensé, à un moment donné que j'avais besoin d'avoir plus de renseignements concernant la fête qui avait lieu ce soir, j'ai décidé d'appeler un ami. Celui qui avait tout organisé et qui allait tout gérer le temps d'une soirée. J'attrapais mon téléphone que j'avais laissé traîner sur la table basse, avant de composer son numéro pour finalement l'appeler ensuite. Il fallut quelques sonneries avant qu'il ne me réponde. Habituellement, j'étais du genre peu patient, mais pour le coup, ça allait. Il rompit rapidement le silence avec un bref allô, histoire d'engager la conversation je crois. « Allô ? Je voulais me renseigner pour ce soir. Ça tiens toujours d'ailleurs ? ». Il m'expliquait que oui, la soirée aurait bel et bien lieu et qu'il devait y avoir une bonne poignée de monde. Parfait, je sentais déjà que j'allais rencontrer de nouvelles têtes, et pourquoi pas de nouvelles filles aussi. On va pouvoir partir à la chasse, mon petit Nate c'est ce que je me disais à moi même. « Et t'aurais besoin d'aide pour préparer tout ça ou tu penses que ça devrait aller ? » Encore une fois j'obtenais une réponse positive. Il raccrocha ensuite en m'expliquant qu'il devait y aller et qu'il m'attendais pour que je puisse lui donner un petit coup de main.

Je me relevais de mon canapé. Il est temps de bouger Nate. Je fonçais dans ma chambre, avant d'attraper un sac que je remplissais avec quelques affaires afin de pouvoir me changer ce soir, pour avoir une tenue peut-être un peu plus adaptée à la situation. Entre-temps, je m'étais aussi habillé rapidement et j'avais vêtu un simple jean et un t-shirt. Pas la peine de se casser la tête pour l'instant, esthétiquement parlant. J'avais les cheveux en bataille et je les arrangeais plus ou moins pour essayer d'être un minimum présentable. Je pouvais peut-être me la jouer simple, mais pas trop non plus. Je quittais ensuite ma maison, mon sac à dos appuyés sur mes épaules, avant de me diriger vers ma voiture.

En une demi-heure à peu près j'étais sur les lieux où aurait lieu la fête. On était en fin d'après-midi et il ne restait plus que quelques heures avant que ça commence. On a commencé à rapidement mettre le tout en place avant d'apporter les dernières modifications à la pièce principale. Le bar avait été rempli d'alcools en tous genres, la musique avait été testée et les playlists avaient été revues, tout était plus ou moins prêt, que ce soit côté apéritif ou côté préparation.

(...)

Il commençait à faire nuit dehors, et les gens arrivaient petit à petit. J'avais profité de la fin des préparations pour monter me changer dans l'une des salles de bains de la résidence. Cette fois-ci, j'étais habillé un peu plus correctement. J'avais une chemise et un autre jean, ce qui me faisait paraître un petit peu plus habillé pour ce soir. C'est parti Nate, à toi de jouer. Je rejoignais ensuite les personnes présentes dans la salle de réception avant d'aller me servir une bière au bar, en profitant de l'occasion pour discuter avec les personnes autour de moi que je connaissais déjà plus ou moins. Sans mentir, il a fallu peu de temps avant que tout le monde n'arrive sur les lieux et que la fête commence. Reste plus qu'à savoir maintenant quelles seront les issues de cette soirée.

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.


Dernière édition par Nate Black le Ven 24 Mar - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Ven 24 Mar - 0:56

is that really a game ?
EXORDIUM.
Tu devais te rendre à une soirée. Une amie t'y avais invitée et autant dire qu'elle avait lourdement insistée pour que tu y ailles. Au départ, tu t'étais dit que tu ne pouvais pas faire cela. Tu avais ta petite fille de deux mois à t'occuper après tout. Tu ne pouvais donc pas te permettre de laisser ta petite fille pour aller faire la fête. Ta petite Holly. Le père n'avait déjà pas souhaité s'en occuper pour que tu te permettes toi aussi de ne pas le faire. Tu faisais tout ce qui était dans ton pouvoir et dans tes moyens pourtant. Tu t'en occupais comme tu le pouvais car elle était la prunelle de tes yeux. Ton propre sang, ta chair. Tu ne sais pas ce que tu ferai sans elle. Tu l'aimais. Seulement tu devais avouer qu'une petite soirée à profiter et retrouver pour quelques instants ta jeunesse ne te ferait pas de mal. Tu avais que vingt quatre ans après tout et tu n'avais pas pu profiter de la vie, de ta jeunesse. Tu avais eu ton petit ami avec qui tu t'étais fiancée puis tu étais aussi tombée enceinte. Tu avais eu ta fille et tu t'étais débrouillée avec elle, pour elle. Tu n'étais plus en couple depuis quelques mois, depuis que tu savais que ton fiancé te trompait. Finalement, sous l'insistance de ton amie tu avais acceptée. Tu avais tout préparé pour ta fille et demander à une nounou de la garder. Bien entendu tu ne souhaitais faire les mêmes erreurs que tes parents. Tu ne souhaitais laisser ta fille entre les mains de diverses et diverses nounous. Tu n'étais pas ainsi. Ce ne serait que pour une soirée. Tu te le promettais.

Tu avais alors pris une douche bien chaude comme tu les aimais. En sortant tu avais été en direction de ta garde robe où tu y avais déniché une robe qui descendait sous tes genoux. Ni trop courte, ni trop longue. Tu avais laissé tes cheveux détachés, retombant dans ton dos. Tu t'étais maquillée légèrement, n'aimant pas plus que ça cela. Tu n'aimais pas être superficielle et préférai largement être au naturel. Tu enfilais tes chaussures à talons puis tu cherchais ton sac à main avant de glisser ce dont tu avais besoin. La nounou était finalement arrivée alors tu lui donnais tes dernières instructions concernant ta fille. Tu lui indiquais aussi que tu pouvais rentré à n'importe quelle moment si elle en avait besoin. Une fois rassurée, tu quittais ton chez toi en te dirigeant vers ta voiture.

Tu étais arrivée à la fête au bout de quelques minutes. Tu y avais rejoins ton amie là bas puisque vous vous étiez donnés rendez vous. Cela faisait désormais une bonne demi heure que tu étais arrivée. Avec elle, tu avais bu quelques verres d'alcool déjà et danser en sa compagnie. Tu aimais cela et tu profitais de pouvoir le faire ce soir. Seulement, cela faisait cinq bonne minutes qu'elle t'avait un peu laissée. Tu ne sais pas mais tu avais l'impression qu'elle semblait avoir flashé sur un garçon se trouvant à la fête. Ou inversement qui sait. Quoiqu'il en soit tu te retrouvais seule depuis plusieurs minutes et tu n'avais pas franchement envie de les rejoindre. Tenir la chandelle n'était pas pour toi. Alors tu décidais de retourner au bar pour te prendre un autre verre. Tu en avais déjà bu quelques uns. Tu n'étais pas saoul mais tu n'étais pas sobre non plus. Tu n'étais pas sûre de pouvoir  rentrer chez toi dans cet état. Peu importe car tu n'allais pas rentrée toute suite. Tu prenais ton verre avant de décider d'aller sur la piste de danse. Seulement il fallu que tu heurtes quelqu'un et que tu renverses pratiquement ton verre. Tu ne tenais plus si bien sur tes talons maintenant. « désolée, pas fait exprès. » Tu t'excusais auprès de la personne que tu venais de heurter. C'était la moindre de choses. Tu relevais le regard vers cette personne avant de croiser son regard. Nate. « tiens comme on se retrouve.. toi à cette fête. » Cela ne t'étonnait pas vraiment. Il aimait cela et tu aimais cela aussi. C'était probablement pour ça que vous aviez déjà couché ensemble plusieurs fois. « j'espère ne pas avoir abimé ton tshirt. » De toute manière, cela se nettoyait. Tu espérai qu'il n'allait pas t'en vouloir pour cela.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Ven 24 Mar - 18:09

is that really a game ?
EXORDIUM.
Je crois que, sans mentir, même pas une heure après que la fête ai commencé, j'étais déjà plus ou moins saoul. Pas à l'extrême, mais tout de même un peu pompette sur les bords. Voilà quelques minutes que je m'amusais à balader mon regard sur la piste, là où beaucoup de gens bougeaient au rythme de la musique. J'observais ces jeunes demoiselles qui avaient un don inné de se déhancher avec perfection. Je restais accoudé au bar, en portant de temps à autre mon verre jusqu'à mes lèvres pour y boire quelques gorgées, jusqu'à ce que mes rêveries soient interrompus par une brusque mais légère bousculade. On m'avait heurté, et la boisson de la personne qui m'étais rentrée dedans, elle, avait heurté mon t-shirt. Je baissais mon regard jusqu'à mon torse qui était à présent trempé sous mon t-shirt. C'est pas très malin ça.... Je relevais ensuite la tête, après avoir entendu des excuses portées par une voix féminine qui avait le don de m'adoucir les oreilles.

Je tombais nez à nez alors avec cette fille. Elle, qui avait déjà passé quelques unes de ses nuits dans mon lit. Elle, avec qui j'avais déjà couché plusieurs fois, sauvagement comme plus tendrement. Elle, qui se réconfortait dans mes bras après de nombreuses soirées arrosée, et qui s'en allait au petit matin en faisant comme si de rien était. Elle, Siloë. « Tiens donc, une petite Siloë toujours aussi magnifique, perdue et en plus de ça, maladroite. » Je venais à lui sourire du coin des lèvres d'un air narquois en l'observant, le tout en plantant mon regard dans le sien. « Concernant mon t-shirt, tu l'as un peu abîmé en effet. » J'approchais ensuite mes lèvres au niveau de son oreille droite avant de lui murmurer quelques mots à voix basse. « De toute façon, je sais très bien que tu me préfères sans. ». Cette remarque avait pour but de lui faire des avances sans mentir. Elle m'avait vu tellement un bon paquet de fois sans mon t-shirt, et c'est pourquoi j'avais décidé de lui faire cette remarque. Elle était certes déplacée, mais la petite Siloë avait l'habitude de tout ce qui était déplacé avec moi. Je reculais à nouveau ma tête de son oreille avant de rigoler légèrement d'ironie, en l'observant à nouveau. « Tu veux boire quelque chose ? » J'apposais mon verre sur le comptoir une fois que celui-ci fut vide. J'ordonnais ensuite à la barmaid de nous servir deux shooter de vodka; après tout, maintenant qu'elle était là, autant commencer à s'occuper d'elle, sans arrières pensées. Elle n'avait certes pas terminé son verre, Siloë, mais elle allait être contrainte de boire avec moi. « T'as pas le droit de refuser, bois et ça réparera ta bêtise. ». Je lui tendais ensuite un shooter, en récupérant le mien à la volée sur le comptoir. On l'avait bu cul-sec, aussitôt après avoir récupérer les verres.

Je descendais mon regard sur mon t-shirt qui était lui encore plus ou moins trempé. Il avait certes déjà plus ou moins séché, mais il empestait l'alcool à plein nez. Je relevais mon regard doucement vers Siloë avant qu'un sourire se dessine sur le coin de mes lèvres. J'avais une forte envie de la taquiner et je crois que, ce soir, j'allais pas la louper. « Je crois que je vais aller changer de t-shirt, j'ai des affaires en haut. À moins que tu préfères venir me l'enlever toi. ». Je lui envoyais un clin d’œil avant de sourire à pleines dents face à elle, avant de reprendre immédiatement la parole sans même qu'elle puisse placer quelques mots. « Tu sais bien que je rigole, j'ai pas envie que tu y prennes trop goût. » Je m'accoudais contre le comptoir en restant planté face à elle tout en inclinant légèrement la tête vers la gauche, le tout en l'observant minutieusement. « Par contre moi, je crois déjà avoir trop pris goût à ta mine de jeune femme innocente. »

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Ven 24 Mar - 19:06

is that really a game ?
EXORDIUM.
Tu étais arrivée depuis une bonne demi heure. Tu avais déjà danser sur la piste, l'ayant enflammer. Tu avais bu plusieurs verres déjà. Il ne te manquait pas beaucoup pour être saoul. Tu en avais besoin quelque part. Cela te faisait du bien et te permettais également de pouvoir oublier un peu. De profiter de ta jeunesse. Tu ne sais pas comment tu allais rentré chez toi à cette allure. Tu ne t'en préoccupais pas. Tu aurai tout le temps de réfléchir à cela plus tard. Tu aviserai au moment venu. Tu avais un verre en main, voulant aller sur la piste de danse de nouveau. L'équilibre te manquait et tu avais renversé ce verre en rentrant dans une personne sans le vouloir. Tu t'excusais rapidement avant de reconnaître cette personne. Nate. L'homme avec qui tu avais couché quelques fois. Tu avais succombé à ses charmes plus d'une fois, finissant dans ses draps. Il avait quelque chose qui t'attirait. Tu n'arrivais à ne pas céder mais tu te disais que ce n'était rien. Tu te disais que tu couchais avec des hommes et il faisait parti d'un de ces hommes. « Nate. Je ne suis pas perdue.. juste un verre en trop. » Tu lui souriais alors que tu tentais tant bien que mal de tenir sur tes jambes. Tu te raccrochais au bar, le regardant. Avec ces talons tu étais un peu près à sa taille. Tu regardais son tshirt que tu avais trempé avec ta boisson. « Je suis sûre que cela sèchera. » Tu lui disais pointant du doigt son tshirt. Tu ne savais combien de temps cela mettrait mais ce n'était pas si grave que ça à tes yeux. Bon il devait puer l'alcool désormais mais tu ne savais pas. Probablement parce que tu n'étais plus sobre. Sentant sa bouche contre son oreille, tu sentais ton corps réagir automatiquement. C'était presque naturel. Tu frissonnais en entendant ses mots alors que tu tentais de rester droite. Tu l'avais déjà vu sans et tu n'aurai pas remis le couvert avec lui si tu ne le trouvais pas charmant. Il l'était mais tu savais que tu ne devais pas être la seule à passer sous ses draps. De toute manière les hommes étaient tous les mêmes. Tu l'avais bien appris avec ton ex fiancé. Tu savais que tu ne pouvais plus accordé ta confiance à un homme. Tu savais que l'amour, le vrai n'intéressait peu d'homme. Tu souhaitais trouvé le bon mais un jour. Nate ne faisait pas parti de cette catégorie, des bons. « C'est ce que tu crois. » Tu lui répondais simplement, haussant les épaules. Tu n'allais pas le lui dire. Tu passais une main sur ton front. Boire ? « Je crois que j'ai assez fait de dégâts comme ça. » Tu secouais la tête de gauche à droite, refusant sa proposition. Tu ne devais plus boire. Tu avais bien assez bu pour ce soir. Tu ne voulais pas être maladroite de nouveau et renverser ton verre. Nate ne t'écoutait visiblement pas puisqu'il commandait deux verres. Il te donnait un verre de shooter. Tu n'avais pas le choix visiblement. « Te plains pas si je mouille autre chose. » Tu n'allais pas bouger, il y avait moins de risques. Tu attrapais le verre pour le boire cul sec. Tu sentais l'alcool dans ton corps, te brûlant l'estomac et te réchauffant un peu plus.

Tu laissais reposer ton verre sur le comptoir alors que tu te tournais vers lui. Séducteur comme toujours. En général tu n'aimais pas ce genre d'hommes. Tu te disais que ce n'était que physique, car ça l'était. Tu ne le connaissais pas vraiment. Il te proposait d'enlever son tshirt. Tu n'allais pas le faire. Tu n'allais pas céder. Rien ne t'empêchait pourtant de t'amuser. Tu te mis à rire en entendant ses paroles. Il ne manquerait plus que tu t'attaches à lui et ne puisse plus t'en passer. « Tu aimerai bien que ce soit le cas mais tu n'es pas le seul à avoir la chance de finir sous les mêmes draps. » Tu te rapprochais de lui alors que ta main se glissait sur son tshirt. Tu approchais à ton tour ta bouche de son oreille. « Ne me fais pas marcher avec tes paroles. Tu crois que je suis innocente ? » Ton regard filait autour de vous pour voir si personne ne vous regardait. Tu te rendais compte que les autres personnes présentes étaient bien trop occupées à faire autre chose. Ta main glissait sur le pantalon du jeune homme jusqu'à l'endroit de tes désirs et probablement des siens. Ce qu'il n'aurait pas bien entendu. Tu laissais ta main dessus laissant tes doigts caresser le tissu. Tu te reculais finalement, les joues rouges. Pompette ou audace ? Rien ne pourrait te le dire. Tu lui adressais un sourire, venant de lui démontrer que tu n'étais pas innocente. « Je te laisse rêver de moi avec ton tshirt. Moi je vais rentrer chez moi. Mon amie doit m'avoir oublié pour ce bel italien. » Tu te reculais encore, prête à tourner les talons. « Au plaisir de t'avoir vu. » Tu lui adressais un sourire avant de te retourner. Quelque part tu te demandais s'il allait te retenir ou non. S'il allait venir te voir ou bien décidé de continuer la soirée avec une toute autre femme. Cela ne t'étonnerait pas de sa part. Tu tentais de marché correctement, ayant bien envie de retirer tes talons. Tu n'allais pas rentré avec un homme ce soir, tu devais retrouver ta fille. Du moins la soirée n'était pas finie et tu ne savais pas si l'avenir te réservait des surprises.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Ven 24 Mar - 20:17

is that really a game ?
EXORDIUM.
Elle tenait à peine debout, peut-être déjà trop pompette elle aussi. Ses propos qui laissaient entendre des double-sens à chaque fois ne me laissaient pas indifférent. Elle joue à quoi, au juste? Je préférais quand même ne pas m'emballer, c'était peut-être encore une fois à cause de l'alcool. Mais soit, elle avait prononcé ces mots uns à uns, et il était préférable de ne pas faire un retour en arrière. Ses mots me faisaient sourire du coin des lèvres, elle rentrait volontairement dans mon jeu et c'est tout ce que j'avais cherché jusqu'à présent. Siloë, elle était compliquée à cerner. C'était pour moi l'attirance et l'incompréhension à la fois. Il est vrai qu'elle m'attirait, énormément d'ailleurs; que ce soit par la beauté des courbes que dessinaient son corps, ou que ce soit avec les manières qu'elle avait tendance à placer de temps en temps lorsqu'elle parlait, ses petites manières de princesse innocente. Pas si innocente que ça au final. L'incompréhension ensuite, pourquoi? Simplement parce que ce n'est pas dans mes habitudes de ramener plusieurs fois la même fille dans mon lit. Elle avait réussi à changer mes habitudes, et c'était bien la seule avec qui tout ça pouvait se produire. Siloë, c'était la seule dont je ne m'étais pas encore lassé et la seule dont j'avais envie de posséder le corps. Elle avait cette fâcheuse tendance de rentrer dans mon jeu, mais bordel que c'était plaisant. Le moindre contact physique avec elle se changeait en une décharge électrique; ça en devenait souvent trop insupportable lorsque j'étais sûr qu'elle ne voulait rien de plus ou que ses gestes étaient involontaires. Cependant ça m'étonnerait que celui qu'elle venait de faire était involontaire; elle s'était approchée plus près de moi, baladant ses doigts sur mon t-shirt, puis les descendant jusqu'à les glisser à l'avant de mon pantalon pour y caresser le tissu. Ce contact là. Ses caresses. J'aurais beaucoup donné pour y goûter à nouveau le temps d'un soir. Un soir de plus. Ses lèvres, son corps. Tout ça devait m'appartenir encore une fois. Mon corps le réclamait aussi, peut-être sensibilisé à ses avances à cause de l'alcool. Siloë tu commences à jouer au mauvais jeu avec la mauvaise personne.

Elle m'expliquait qu'elle devait s'en aller; m'obligeant à rêver d'elle avec mon t-shirt. Elle m'expliquait aussi que l'amie qui l'avait accompagnée avait oser la délaisser pour un homme. Elle s'était éloignée après ses annonces, en me tournant le dos. Elle titubait légèrement, elle avait du mal à marcher. Il ne fallu pas quelques secondes avant que je sois derrière elle. Je l'ai saisie par les hanches pour l'immobiliser, la tirant contre moi et plaquant son dos contre mon torse. Encore une fois, mes lèvres viennent à se coller contre son oreille gauche, par derrière. « Tu pourrais peut-être toi aussi la délaisser pour moi, non ? ». Je descendais progressivement mes lèvres jusqu'au creux de son cou; j'avais envie de la titiller un peu plus. Je commençais à lui mordiller légèrement, sans chercher à lui faire mal, avant de relever la tête, et de lui murmurer à nouveau. « Siloë... ». Je soufflais chaudement contre son cou avant de ramener mes lèvres à nouveau jusqu'à ses oreilles. « Fait moi encore plaisir, le temps d'une nuit. Rien de plus. ». Je remontais ma main droite le long de son corps pour ensuite l'apposer contre son épaule, et faire glisser lentement mes doigts le long de son bras pour finalement saisir sa main à l'aide de la mienne. Je la retournais ensuite vers moi, afin qu'elle soit nez à nez avec moi. Je lui souriais du coin des lèvres, d'un air des plus narquois. « Promis j'essaierais de ne plus venir t'embêter après cette nuit. Tu peux bien me l'accorder, non ? ». Mon regard se plantait dans le sien. Elle était magnifique, Siloë. Je lui relâchais la main ensuite, sans pour autant la lâcher du regard. Je rapprochais ensuite mon visage du sien, plaçant ses lèvres à proximité des miennes sans pour autant les lui toucher. Quelques simples frôlement viennent à naître avant que je ne retire mon visage, le reculant à nouveau. « Tes lèvres sont magnifiques, Siloë. Dommage pour toi si tu ne me laisse pas y goûter. ». Ma phrase avait un double-sens, j'en étais satisfait. J'espérais juste que ces mots allaient résonner dans sa tête et la faire prendre conscience que c'était d'elle dont j'avais envie ce soir. Elle, pas une autre.

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Ven 24 Mar - 22:58

is that really a game ?
EXORDIUM.
Tu avais déjà bien bu de l'alcool et tu ne tenais plus vraiment debout. Tu étais pompette mais avait encore ta tête. C'était probablement pour cela que tu ne te laissais pas aller dans les bras de Nate une nouvelle fois. De toute façon, tu savais que même si tu ne succombais pas à son charme alors il trouverait quelqu'un d'autre que toi pour ça. Tu savais comment était les hommes et même si tu ne le connaissais pas, tu savais qu'il devait l'être aussi. Après tout, tu avais couché avec lui plusieurs fois déjà. Tu ne devais pas recommencer. Pourtant il te titillait un peu et tu savais au fond de toi qu'il voulait t'avoir une nouvelle fois sous ses draps. Ne te laisse pas prendre à ce jeu Siloë ou tu risquerai d'en souffrir. Tu te répétais inlassablement ces paroles dans ta tête, tentant de t'en persuader. Tu le titillais à ton tour, le touchant à l'endroit de tes désirs, lui prouvant au passage que tu n'étais pas cette fille innocente qu'il disait. Puis tu tournais les talons en lui disant que tu n'allais pas rester à cette fête. Tu avançais en ressentant encore cette adrénaline et l'audace que tu avais eu. Tu attendais de voir, marchant vers la sortie. Puis soudain tu te sentie attraper et plaquer contre le torse de quelqu'un. Tu souriais en voyant que cela avait marché. Tu savais qu'il s'agissait de Nate, tu l'aurai reconnu parmi les autres hommes. Tu connaissais un peu son corps désormais. Tu souriais en entendant ses paroles. Tu pourrais, c'est bien vrai mais tu n'allais pas le faire. Il n'aurait rien. « Je pourrais mais.. non. » Tu lui disais alors que ton corps réagissait de nouveau en sentant ses lèvres sur ton corps. Tu fermais les yeux en l'entendant prononcer ton prénom. Cela sonnait comme de la poésie venant de sa bouche. Tu déglutissais fortement, te faisant violence pour ne pas craquer et lui céder. Pourquoi pouvait-il bien vouloir de toi alors qu'il pouvait avoir n'importe qui dans cet endroit ? Tu te retrouvais finalement nez à nez avec lui. « C'est bien tenté mais.. non. » Tu lui disais avec un sourire. Tu lui disais cela mais dans le fond, tu espérai bien qu'il ne lâcherait pas l'affaire. Quelque part tu aimais ça, ce jeu de chat et de la souris. Tu aimais le fait de vous chercher tous les deux, vraiment. Tu savais qu'il y avait une attirance entre vous deux, une forte alchimie. Tu étais cependant réticente pour plusieurs raisons. « C'est ce que tu dis mais.. ça s'est reproduit plusieurs fois. Pourquoi moi d'ailleurs? » Tu lui demandais, te posant la question déjà toi même. Tu sentais son visage proche du tien. Tu sentais son souffle chaud contre toi. Tu avais l'impression qu'il allait t'embrasser et puis finalement.. tu fis presque déçue qu'il ne le fit pas. Tu t'étais attendue à ce qu'il le fasse et c'était rester en suspend. « Si tu le voulais vraiment.. tu m'aurai déjà embrassée. Tu n'as pas saisi l'opportunité. » Tu lui disais avec un sourire alors que tu approchais ton visage du sien. Tu venais à embrasser la commissure de ses lèvres et mordiller sa lèvre avant de reculer. Il ne t'avait pas embrassé alors tu n'allais pas le faire toi non plus. Tu cherchais dans ton sac les clés de ta voiture. Bon, il ne valait mieux pas que tu la prennes au risque de te causer un accident. Tu cherchais ton téélphone mais tu ne le trouvais pas. Mince. Tu étais vraiment maladroite. « Tu aurai ton téléphone ? Pour que je puisse appeler un taxi pour rentrer. » Tu lui demandais, pas certaine qu'il te le donne. Tu ajoutais, espérant que ça puisse le convaincre. « A moins que.. tu me raccompagnes. » Il pouvait bien le faire, cela ne t'engageait à rien le concernant. Et encore moins à coucher avec lui.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 23:00

is that really a game ?
EXORDIUM.
Elle refusait mes avances, comme elle l'avait déjà fais les fois passées avant de finalement céder. Elle avait l'audace de me dire non, alors qu'elle ne s'était jamais plaint des fois précédentes. Je la sentais frissonner contre mon torse, alors qu'elle était encore dos à moi. Elle devenait à nouveau et au fil du temps qui s'écoulait avec elle, l'objet de mes désirs. Elle avait ces manies de refuser mes avances alors que son corps réagissaient à mes propos. Mental et physique se contredisaient chez elle. Elle souriait, m'observait, et au final ne me lâchais pas du regard non plus. C'était une sorte de répétition des fois précédentes; c'était une saleté de cercle vicieux. Un cercle vicieux pour lequel j'apprenais à me passionner, de plus en plus. Un cercle vicieux qui, pour moi, ne devait jamais finir. Elle était réticente face à mes avances, et j'en comprenais totalement les causes. Elle devait sûrement être de celles qui étaient persuadées que je n'étais qu'un simple homme à femmes, impossible de ressentir le moindre sentiment ni la moindre compassion à l'égard de la gente féminine. Un sourire se dessinait sur mes lèvres alors qu'elle me demandait pourquoi c'était elle qui m'intéressait. Je l'observais de la tête au pied avant de la fixer à nouveau, droit dans les yeux. Mon regard allant à la rencontre du sien. « Parce que c'est toi que je veux, Siloë. Pas une autre. ». Elle me fit ensuite la remarque que, si c'était d'elle dont j'avais eu réellement envie, je l'aurais déjà embrassé. J'arquais le sourcil droit face à elle. « Je crois que tu ne mesures pas à quel point j'en ai envie, actuellement. ». Je descendais mon regard sur ses lèvres qu'elle avait approché des miennes le temps d'un instant pour en embrasser la commissure et la mordre légèrement. Elle se reculait ensuite à nouveau, je gardais mes lèvres à proximité des siennes. « Tu sais Siloë, les bisous les plus agréables sont les baisés volés. Et maintenant que tu sais que je veux t'embrasser, je me retiendrais. Encore un peu. » Je reculais ensuite mon visage du sien, pour de bon cette fois. J'avais envie de l'embrasser, de la posséder d'une certaine manière et de lui montrer que celle dont j'avais envie ce soir, celle que je cherchais ce soir et que je titillais depuis des minutes maintenant, c'était elle. Siloë. Cette fille si banale mais différente, au fond. J'avais envie de beaucoup plus qu'un baiser. Le mot était le même, « baiser », mais dans un contexte différent. Je l'observais, et descendait mon regard le long de son corps pour analyser ses courbes qui avaient manqué à mes yeux. Je remontais mon regard vers son visage ensuite alors qu'elle commençait à fouiller son sac, avant qu'elle ne demande mon téléphone, et me propose de la raccompagner chez elle. « Qui a dit que je comptais te laisser rentrer chez toi ? ». Je souriais du coin des lèvres à nouveau, c'était automatique lorsque je la cherchais. « Si tu veux que je te raccompagne, attends toi à atterrir chez moi. » J'attrapais ses deux mains des miennes avant de la tirer vers moi, en plaquant cette fois ci sa poitrine contre mon torse. « Au fait, j'ai un petit quelque chose à te dire. » J'approchais mes lèvres contre son oreille droite avant de lui en mordiller le lobe légèrement, pour ensuite commencer à lui susurrer quelques mots. « Si c'est de toi dont j'ai envie ce soir, sache que c'est parce que j'en ai marre de m'imaginer en toi, alors que je couche avec une autre fille. » Je relâchais ses mains suite à mes mots avant de me reculer d'un pas, me plantant à nouveau face à elle. « Que désirez-vous donc faire ce soir, jeune mademoiselle innocente ? ». Je souriais à nouveau, encore et toujours. J'aimais la titiller, la rabaisser sans trop le faire, jouer avec ses nerfs et lui rappeler qu'elle était à mes yeux une jeune demoiselle innocente.

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Sam 25 Mar - 23:43

is that really a game ?
EXORDIUM.
Tu refusais ses avances. Tu refusais de lui céder encore une fois. Tu l'avais déjà fait par le passé. Tu l'avais fait plusieurs fois d'ailleurs. Tu ne souhaitais pas que ça se reproduise car tu avais tes raisons. Tu ne le connaissais pas mais tu n'en avais pas besoin pour savoir quel genre d'homme il devait être. Il ne devait sûrement pas être celui romantique, amoureux et qui cherchait à se poser. Tu le savais car il ne serait probablement pas ici. Et tu n'aurai pas couché avec plusieurs fois avec. Tu ne comprenais pas ce qu'il avait, pourquoi il tenait tant à t'avoir toi. Toi et pas une autre. Tu aimais cela quelque part mais tu ne devais pas. Tu ne devais pas car c'était dangereux. Pour toi. Pour vous. Parce que tu avais déjà souffert, étant même jusqu'à te fiancée. « Bien sûr. » Tu levais les yeux au ciel, te disant que c'était encore des belles paroles d'un homme. Les siennes. Tu ne voyais pas pourquoi il te voulait. En effet, tu ne mesurais pas non plus à quel point il voulait t'embrasser. Il ne l'avait pas fait alors que tu l'avais cherché. Tu avais embrassé sa commissure et mordu légèrement sa lèvre. Tu étais davantage frustrée quand tu te rendais compte qu'il ne t'embrassait pas pour autant. « Tu vois, tu n'en as pas si envie que ça. » Tu haussais les épaules. En réalité, tu n'en savais rien du tout. Tu savais cependant qu'il avait envie de toi. Qu'il voulait encore coucher avec toi. Tu n'allais pas le faire. Tu allais rentré chez toi et retrouver ta fille. Seulement, tu ne trouvais plus ton portable et tu avais besoin d'appeler un taxi. Tu finissais par lui proposer de te raccompagner chez toi. Cela n'engageait rien mais il te disait vouloir t'emmener chez lui. Il ne lâchait donc jamais l'affaire te concernant ? « Je te l'ai dis, on couchera pas ensemble. » Tu ne voyais pas pour quelle raison il voulait t'emmener chez lui sinon. Tu fronçais les sourcils en entendant ses paroles alors que tu sentais les battements dans ta poitrine accélérer. Tu étais contre son torse, relevant le regard vers lui. Tu aurai préféré ne pas entendre pour le coup. Tu aurai préféré ne pas savoir ce qu'il avait à te dire. Il venait clairement de te dire qu'il couchait avec d'autres filles. Tu couchais aussi avec d'autres hommes et pourtant, tu ne pouvais t'empêcher de ne pas franchement aimer ses paroles. Pire, ce n'était pas franchement la chose à dire s'il comptait te séduire. Tu n'aimerai pas non plus être à la place de ces femmes. Tu ressentais de la colère, pour une raison que tu ignorais totalement. « Dans ce cas tu devrais peut être aller coucher avec une autre fille. Je suis sûre que tu trouverai ton bonheur ici. » Tu ne mâchais pas forcément tes mots, laissant comprendre que tu n'avais pas apprécié ses paroles. Tu devrais pourtant en avoir que faire. Tu entendais ses paroles mais là, tu ne souhaitais plus jouer. Pour le moment. « Pourquoi tu ne vas pas voir ailleurs comme tu le fais déjà ? Je ne suis pas qu'un corps. » Tu lui disais en fouillant de nouveau dans ton sac pour essayer de mettre la main sur ton fichu portable. Misère. Tu ne le trouvais pas, pourtant tu étais persuadée de l'avoir pris. L'alcool toujours dans ton corps, tu avais quand même légèrement repris les esprits après ses mots. « Ce soir ? J'aimerai que tu me prêtes ton portable cinq minutes pour appeler un taxi. » Il ne te l'avait toujours pas donné mais tu n'étais plus sûre de vouloir qu'il te raccompagne maintenant. Tu prenais les clés de ta voiture. Il faisait bien trop nuit pour que tu rentres à pied dans cet état. « Sinon je prendrais ma voiture. » Dangereux oui. Mais il était tout aussi dangereux que de traîner avec lui.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 0:11

is that really a game ?
EXORDIUM.
Elle résistait toujours, encore. Et je savais que pour ce soir ça n'allait pas forcément être facile. Au fond de moi je pensais bien que mon but c'était pas seulement de finir ma nuit avec elle. Elle m'intéressait vraiment, Siloë, faut l'avouer. Notre relation était peut-être tendue et tournait souvent autour du sexe, mais quand ça arrivait, pour moi c'était beaucoup plus. Et ça apportait d'avantage le sentiment d'incompréhension que j'avais à son égard. Ses paroles commençaient à me refroidir petit à petit, je crois que je n'avais pas su utiliser les bons mots et j'en étais le seul fautif, malheureusement. La question était, comment pouvoir rattraper ça à présent ? En réalité, j'étais peut-être un peu trop maladroit et je risquais de m'enfoncer d'avantage. Elle me rappelait encore une fois que si j'avais réellement eu envie de l'embrasser, je l'aurais fais. Je soupirais légèrement suite à ses remarques. « Parce que tu en avais envie, toi ? Alors pourquoi ne pas l'avoir fait ? », ce à quoi elle haussait les épaules. En effet, je crois que j'avais merdé précédemment. Je plongeais mes mains dans mes poches en me reculant un peu plus d'elle pour marquer une courte distance. « T'es juste un peu trop bourrée pour rentrer chez toi toute seule, voilà pourquoi j'veux pas te lâcher. » Je l'observais d'un regard un peu moins serein à présent, j'étais assez mal à l'aise suite à la tournure qu'avait pris notre discussion. « Tu peux avoir ma parole en tous les cas que si tu viens chez moi, il n'y aura rien. Je te toucherais pas, contrairement à ce que j'ai pu te laisser croire. » Je laissais un blanc un instant avant de froncer les sourcils légèrement. Mes précédents propos de quelques minutes en arrière l'avaient rendue furieuse, et je crois qu'au fond je commençais à culpabiliser, légèrement. Putain Nate. Après ce blanc, elle m'expliqua clairement que je devais me tourner vers une autre fille pour cette nuit, et que j'allais trouver mon bonheur sûrement ailleurs. Je souriais légèrement, assez gêné sur le moment, en ignorant totalement la raison de cette gêne. « Siloë, j'me suis mal exprimé; t'es pas mon jouet, loin de là, t'es différente. ». Je soupirais légèrement avant de relever la tête vers elle à nouveau. Ses propos me rendaient de plus en plus perplexe, sincèrement. « Si tu n'étais qu'un corps, comme tu dis, je pense pas que je me serais autant attaché en quelques fois seulement. ». J'avais lâché ça comme ça, disons que c'était sorti d'un coup. Je sais pas si c'était une bonne chose, ou si au contraire, c'était une erreur de plus que je venais de commettre, de prononcer. Je l'observais à nouveau fouiller dans son sac, les mains toujours plongées dans mes poches. Elle me disait encore une fois qu'elle avait besoin de mon portable, ou alors elle allait rentrer avec sa voiture. Je soupirais lourdement suite à ses dires avant d'attraper mon téléphone dans ma poche avant de le lui tendre. « Je t'emmerderais pas plus ce soir, t'en fais pas. Je pense avoir compris. » Je toussotais en passant nerveusement ma main droite sur ma nuque, en jetant un coup d’œil dans chaque coins de la pièce pour constater qu'au final, quelques personnes commençaient déjà à partir.

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 0:49

is that really a game ?
EXORDIUM.
Tu haussais les épaules en entendant ses mots. Il était vrai que tu lui avais parlé de baisers mais au final, tu ne l'avais pas embrassé non plus. Tu n'avais cependant jamais dit que tu en avais envie. Tu n'en avais plus le souvenir en tout cas. Tu ne lui répondais pas et tu avais aussi comme l'impression que l'atmosphère chaude qu'il y avait entre vous avant avait disparu. L'atmosphère semblait raffraîchie et plutôt froide d'un seul coup. Tu ne voulais pas coucher avec lui. Non. Tu en as envie Siloë. Tu n'allais juste pas céder, ta raison devant se faire violence pour cela. Tu espérai que ce n'était pas ce qu'il voulait mais quelque part, tu savais que si. « Tu es bourré aussi je crois. » Deux bourrés ensembles, cela ne devait pas faire bon ménage. Surtout tous les deux. Tu sentais l'ambiance se dégrader davantage, encore plus lorsque tu entendais ses paroles. Tu étais un peu agacée d'entendre ces mots. Tu n'aimais pas ça et clairement, tu n'aimais pas la fille pour laquelle il te faisait passé. Ce qu'il pensait de toi. Tu fronçais les sourcils en l'entendant, voyant qu'il cherchait à se rattraper. « Différente en quoi? » Tu lui demandais, cherchant à savoir ce qu'il entendait par là. Différente des autres pourquoi ? On était tous différents de chaque personne après tout. Tu ne voyais pas ce que tu avais de plus que les autres femmes avec qui il devait couché. Tu n'aimais d'ailleurs toujours pas cette idée. Tu écarquillais les yeux en entendant ses nouvelles paroles. Autant attaché ? Qu'est ce qu'il te racontait ? « attaché à quoi ? À qui? » Quelque part, tu n'aimais pas non plus cela. Une partie de toi seulement aimait. L'autre partie n'aimait pas. Tout simplement parce qu'il ne devait pas non plus. Il ne devait pas y avoir d'attachement ou quoique ce soit de particulier entre toi et lui. Tu te demandais donc ce qu'il entendait par là. « Je ne comprends pas ce que tu veux. » En effet, tu ne comprenais pas. Tu n'étais pas doué pour comprendre les hommes. Tu t'étais déjà trompé sur l'un d'eux et tu ne souhaitais pas que cela se produise. Tu cherchais ton téléphone mais rien. Tu relevais la tête alors qu'il te tendait le sien. Tu pianotais le numéro pour avoir un taxi mais après plusieurs sonneries, aucune réponse. Bon, tu supposes que le destin était contre toi. Tu n'avais pas des tas de solutions mais tu supposes que tu pouvais faire un effort. Tu regardais Nate qui semblait nerveux. « Ils ne répondent pas mais.. merci. » Tu lui rendais son téléphone avant de lui sourire légèrement. Tu réfléchissais un instant avant de lui proposer. « Je suis désolée. Si tu veux toujours me raccompagner dans ce cas c'est d'accord.  »  Tu lui demandais, ne sachant pas s'il allait accepter cela ou non. Tu n'avais pas été très tendre mais ses mots t'avaient agacés, il avait du le comprendre. « Il faudrait juste que j'appelle la nounou pour prévenir que je rentrerai pas. » Ta fille se faisait gardé par elle et vu l'heure et ton état il était préférable. Tu te demandais même si elle ne s'était pas assoupie de son côté. Il était vrai que Nate n'était pas au courant de ton bébé. Tu ne penses pas mais tu n'avais rien à cacher. Encore moins ta propre fille.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 1:20

is that really a game ?
EXORDIUM.
Cela devenait insoutenable, ingérable et ça nous mettait mal à l'aise tous les deux, cette situation. Le froid de cette discussion qui pesait de plus en plus et le fait qu'elle était toujours et encore réticente, même après quelques efforts, ça me forçait à me décourager petit à petit. Peut-être que finalement je devais la laisser filer et qu'on devait prendre des chemins différents tous les deux ce soir. Elle me rappelait que j'étais bourré, ce à quoi je secouais la tête horizontalement en guise de réponse négative. « Je pense que moi je suis encore capable de marcher droit, et de te redéposer. ». Mon ton lorsque je parlais était devenu un peu plus froid; j'étais lassé de devoir ramer dans le vide pour au final ne me manger que des murs. Mais c'est pas pour autant que je comptais la lâcher ce soir, Siloë. Si je ne pouvais pas coucher avec elle, j'allais au moins me contenter de passer une soirée normale en sa compagnie, pour une fois. Même si l'envie était encore omniprésente, il fallait que je m'en passe finalement. Elle me demandait en quoi elle était différente. Mais bordel Siloë, me force pas à te faire des avances si c'est pour me coller des claques par derrière. Je haussais les épaules doucement avant de la regarder, d'un air presque agacé à cause de son ignorance, alors qu'elle était tout à fait consciente de ce que cela voulait signifier. « T'es différente parce que t'as ton propre charme. C'est compliqué à définir exactement, mais t'es juste complètement l'opposé de toutes ces filles qui se ressemblent et qu'on peut trouver partout. ». Je soupirais légèrement en souriant tout de même légèrement pour dédramatiser les choses même si je savais bien qu'elle allait tout de même trouver quelque chose pour peut-être me remballer. Elle ouvrait grand les yeux, en me demandant à qui j'étais attaché, à quoi. « À toi, pas à ton corps, contrairement à ce que tu penses. À ta façon d'être, Siloë, même si tu ne veux pas t'attacher. » J'avais plus grand chose à perdre à présent et c'est limite si c'était peine perdue avec elle. J'aurais pu espérer le temps d'un instant durant cette soirée qu'elle allait bien finir. Et pourtant, non. La culpabilité refaisait surface. « Je comprends pas non plus ce que je veux. ». Je fronçait légèrement les sourcils en étant tout de même de plus en plus agacé par la situation. J'aimais pas cette ambiance, ni même la tournure que notre conversation avait prise. Elle avait pris mon téléphone pour essayer de contacter un taxi afin qu'elle puisse rentrer chez elle. Cinq sonneries, puis toujours rien, elle n'avait pas pu trouver un chauffeur. Elle me regardait ensuite à nouveau, alors que j'étais nerveux, dégageant ma main droite de ma nuque pour la replonger dans ma poche. Elle me disait qu'elle était finalement d'accord pour que je la raccompagne, ce à quoi je souriais légèrement. « Bon et bien je serais ton hôte ce soir. » Cependant mes yeux se sont écarquillés légèrement lorsque j'ai bloqué sur les derniers mots qu'elle avait énoncé. Elle devait appeler une nounou pour prévenir qu'elle ne rentrerait pas. J'arquais le sourcil en sa direction, d'un air plutôt amusé. « Tu m'avais pas dis que t'étais maman, toi. ». Je crois que j'avais prononcé ces mots avec un air un peu plus attendri, certes je n'étais pas un grand amateur des enfants parce que j'avais pas réellement eu la chance d'être en contact avec, mais j'était tout de même assez respectueux envers Siloë qui avait quand même une longueur d'avance pour le coup. C'était peut-être pour sa fille que, plus tôt, elle avait voulu rentrer d'elle même, chez elle sans accepter mes précédentes propositions.

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 1:42

is that really a game ?
EXORDIUM.
Tu soupirai en entendant ses mots. Il avait en effet remarqué que tu tenais à peine debout. Et encore, tu semblais t'être améliorée pour le coup mais jusqu'à quand ? Tu n'en savais rien. Tu risquais de tomber d'un moment à un autre après tout. Tu ne répondais rien de plus. Ce serait un débat sans fin, comme tout ces policitiens. Personne n'aurait la bonne réponse. Tu sentais qu'il était plus froid avec toi. Tu n'étais pas mieux car tu étais également plus froide. Ce n'était pas que toi, c'étaitt oute la discussion visiblement. Tu cherchais à savoir, comprendre les choses. Tu te demandais ce que tu avais bien de différente des autres. « Je suppose que chaque fille est unique avec ses qualités et ses défauts. Mais contente de te charmer. » Tu lui souriais quand même un peu alors qu'une nouvelle phrase venait de te troubler venant de lui. Il te disait être attaché et tu redoutais la réponse désormais. Il était attaché à toi et pourtant vous ne vous connaissiez pas plus que cela. Il t'avait cerné, remarquant que tu ne voulais pas t'attacher. « Non je ne veux pas et.. tu ne devrais pas non plus. Mais c'est gentil. » Tu remarquais qu'il n'était pas que si idiot. Il avait parfois de bonnes paroles. Tu soupirai cependant quand il ne semblait pas savoir ce qu'il voulait. Te voilà bien avanéc de ton côté. Tu avais essayé de contacter un taxi mais rien. Pas de réponse alors tu proposais à Nate qu'il soit ton hôte, s'il voulait bien de toi chez lui encore. Sans arrières pensées. « Merci. » Tu lui disais avant de te rappeler que tu aurai probablement besoin de son téléphone pour appeler la nounou de ta fille. Bien sûr, Nate n'était pas au courant. « Je suis maman oui.. ça ne fait pas longtemps. J'ai une petite fille Holly, elle a que deux mois. Je l'avais laissé à la nounou pour pouvoir venir à la fête. Elle me manquait. » C'était aussi une des raisons pour laquelle tu souhaitais rentré. Retrouver la chair de ton sang. Elle devait cependant dormir désormais. En vue de l'heure, c'était totalement compréhensible. Ta fille avait besoin de dormir et elle ne faisait pas encore ses nuits. En général, c'était pour trois mois mais cela dépendait du rythme de l'enfant. Tu avançais en compagnie de Nate pour aller jusqu'à chez lui. « Je suppose que tu t'y attendais pas. » Quoique, il était moins rare de voir des jeunes femmes avoir des enfants. Tu te rapprochais de Nate, agrippant au passage son bras pour le passer autour de toi. Tu avais un peu froid «J'espère que je te dérange pas, j'ai un peu froid. » Tu tentais de te réchauffer comme tu le pouvais, mais dehors sous la nuit et en robe, ce n'était pas le mieux.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 3:04

is that really a game ?
EXORDIUM.
Au final, il est vrai que j'étais complètement perdu vis-à-vis de Siloë. Je pense pas que j'étais amoureux, loin de là, c'était simplement un attachement qui avait décidé de naître alors que je l'avais vue qu'une poignée de fois, rien de plus. Peut-être qu'elle avait raison en disant que je devais éviter de m'attacher. J’acquiesçais ses propos en hochant la tête doucement. Elle trouvait quand même tout le temps le moyen de se comparer à l'ensemble des autres filles, et c'est ce qui m'agaçait sans doute le plus dans les propos qu'elle tenait. Je soupirais à nouveau, le temps d'un instant. « Si je te complimente, Siloë, inutile de généraliser ce que je te dis.. ». Je haussais ensuite les épaules quand elle venait à dire qu'elle était contente du au fait qu'elle puisse me charmer. Un léger sourire se dessinait sur le coin de mes lèvres, face au sien qu'elle avait esquissé quelques instants plus tôt. « Je sais que tu ne vas pas t'attacher, et j'éviterais aussi à l'avenir. J'ai pas envie de trop te brusquer. » Mon regard se déposait dans le sien avant que je ne lui souris à pleine dents, avant de reprendre. « Encore ce soir et promis à l'avenir j'essaierai de ne plus te barrer la route. » Elle me remerciait du au fait que j'avais accepté de la faire dormir chez moi, devenant donc son hôte le temps d'une nuit. Suite à mes interrogations, elle m'expliquait que oui, elle était maman. Sa petite fille s'appelait Holly et n'était âgée que de quelques mois. Elle l'avait laissée entre les mains d'une nounou pour pouvoir se libérer pour se rendre à cette fête. « Holly, c'est mignon comme prénom. ». J'essayais tant bien que mal de paraître le plus à l'aise possible face à ce sujet.  « Par ailleurs désolé, si je t'ai gâché ta petite soirée. » Je lui envoyais un clin d’œil en toute ironie avant d'attraper mes affaires dans un coin de la pièce au passage, en me dirigeant vers la sortie aux côtés de Siloë, ma veste déposée sur mon épaule gauche, sans pour autant l'avoir enfilée. Elle rétablissait la conversation tant bien que mal, il est vrai que je ne m'y attendais pas du tout, au fait qu'elle soit maman. « Si au moins ta fille peut faire ton bonheur, tant mieux. ». Elle s'était rapprochée de moi et m'avait attraper le bras pour le passer autour d'elle. Je la regardais tout en l'interrogeant du regard avant de me prêter au jeu, alors qu'elle me disait qu'elle avait un peu froid. « T'es sûre que tu veux pas ma veste, plutôt ? Et bien sûr que non ça me dérange pas. ». Je venais à m'arrêter un moment avant de me mettre derrière elle pour ensuite lui enfiler ma veste sur les épaules, histoire de la réchauffer un peu. Je l'attrapais à nouveau par les épaules en passant mon bras autour d'elle, pour venir quand même la tirer contre moi doucement, pour la réchauffer d'avantage. On s'approchait petit à petit du parking, tandis que j'attrapais les clés de ma voiture pour l'ouvrir ensuite. Je m'avançais vers le côté passager, pour ouvrir la porte à Siloë afin qu'elle prenne place.

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

avatar
Venue en ville : 22/03/2017

Posts : 830

Celeb + © : lucy hale, manue.

Points : 414



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 11:40

is that really a game ?
EXORDIUM.
Il venait de te complimenter et visiblement, il ne semblait pas avoir apprécier ta réponse. Tu n'avais pas généralisé ou peut être ne t'en étais tu pas rendu compte. Tu t'étais apparemment comparé aux autres femmes. Tu ne te considérai pas comme différente des autres, exceptionnelle ou ce genre de choses. Tu avais du mal avec les compliments maintenant, te demandant s'ils étaient réels ou s'ils ne cachaient pas autre chose derrière. Tu te mordillais la lèvre en le regardant. « Désolée.. merci pour le compliment. » Tu t'excusais, essayant de te rattraper. Tu l'écoutais, il semblait sûr que tu n'allais pas t'attacher. Tu te demandais comment il faisait pour en être sûr. Il ne voulait pas s'attacher à toi. Tant mieux alors. « Tu en es persuadé et très bien, deal alors. » Tu lui disais avec un sourire. Tu n'étais pas sûre de ça. Tu n'étais pas sûre que tu n'allais pas le revoir ensuite. Le destin était vilain et pouvait encore vous mettre sur le même chemin tous les deux. Il l'avait fait plusieurs fois, sans que vous le cherchiez forcément. Tu lui avais finalement avoué que tu avais une fille. Du moins, tu n'avouais rien de spécial, tu ne le cachais pas forcément. Tu lui avais dit qu'elle avait deux mois et son prénom. « Merci » Tu le remerciais à son compliment concernant le prénom de ta fille. Il s'excusait pour votre soirée. « Ce n'est pas grave. » Tu lui disais alors que vous avanciez pour aller jusqu'à chez lui. C'était la que tu allais passé la nuit après tout. « Elle le fait oui. » Ta fille te rendait heureuse oui. A sa propre façon bien entendu. Parfois elle te faisait pensé à son père, ton ex fianéc. Ce qui était normal puisque c'était sa fille aussi. Et encore tu ne considérai pas comme sa fille puisqu'il ne s'en était jamais préoccupé. Tu t'étais rapproché de Nate, te glissant sous son bras pour rechercher de la chaleur. Il enfilait sa veste sur tes épaules et tu lui souriais pour le remercier. Il t'attrapais de nouveau et tu restais contre lui. « Merci pour la veste. » Tu avançais en sa compagnie jusqu'à sa voiture. Il t'ouvrit la porte et tu venais à t'installer, attachant ta ceinture. Tu attendais qu'il vienne s'installer à son tour avant de lui demander. « Tu es sûr que tu peux conduire en ayant bu comme ça? » Tu lui demandais mais tu ne savais pas la quantité qu'il avait bu ni même le nombre de verres. Tu te demandais s'il y avait pas les flics ou quelque chose. Tu suppose que chez lui n'était pas très loin. Tu te rapprochais de lui, déposant ta tête sur son épaule avant de fermer les yeux un peu. Tu sentais la fatigue te retomber et tu avais probablement dû t'assoupir un peu le temps du voyage.

_________________


over the rainbow.
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too. I'm in love with your body. And last night you were in my room and now my bedsheets smell like you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t252-siloe-shape-of-you

avatar
Venue en ville : 18/03/2017

Posts : 1141

Celeb + © : harding, © princess

Points : 720



ce message a été posté le Dim 26 Mar - 20:06

is that really a game ?
EXORDIUM.
Il est vrai que certaines de ses réponses, je ne les appréciait pas beaucoup, mais pourtant j'essayais de ne pas m'attarder dessus. Peut-être qu'elle n'avait pas l'habitude d'être complimentée, ou peut-être qu'elle l'avait perdue au fil du temps. Ses anciennes relations, sûrement. Mais il fallait bien que j'arrête d'être comme ça avec elle; elle n'espérait rien et il fallait que je fasse de même. Elle se mordillait la lèvre face à moi. Ce geste là, était d'une douceur incroyable sur ses lèvres, et pourtant quelques temps plus tôt j'avais renoncé au fait de l'embrasser. Je lui souriais suite à ses actes en l'observant faire, avant qu'elle ne s'excuse. « Je peux comprendre, que t'ai du mal avec les compliments. Dis moi si tu veux que j'arrête de t'en faire. » Je lui expliquais ensuite que de toute façon, je ne comptais pas m'attacher et qu'elle avait su me faire comprendre que elle non plus. Deal alors ? Comment ça, deal ? Je l'observais curieusement suite à ses propos avant de rétorquer. « Comment ça, deal ? » Je soulevais ses propos après y avoir réfléchi un instant. Il est vrai que j'étais quand même quasiment sûr que j'allais la recroiser quelques fois encore, à l'avenir, et que même si on essayerait tous les deux de l'éviter, on ne pouvait pas faire autrement. Le monde était si petit par moment que j'étais persuadé que j'allais la revoir. Encore et encore. Sans pouvoir rien espérer venant d'elle, et en devant éviter de lui faire trop d'avance. Entre-temps, on s'était approchés de la voiture, elle toujours contre moi et mon bras toujours autour d'elle, la calant contre mon corps puisqu'elle disait avoir froid. Elle avait pris place dans la voiture, et moi juste après. Elle me demandait si j'étais en état de conduire. J'avais bu, certes, mais pas au point de ne plus voir clair ni même de ne pas être capable de rentrer en toute sécurité. « Je crois que si je n'étais pas en état de conduire, je te proposerais sûrement pas de rentrer avec moi. » Je démarrais le moteur de la voiture, avant de commencer à rouler, en prenant la route pour me rendre chez moi. On n'était pas très loin de toute façon et on ne risquait rien. J'étais pas totalement sobre, mais pas totalement saoul non plus. « Ce serait inutile de te mettre en danger de toute façon. Et puis, on n'est pas bien loin. ». Elle se rapprochait à nouveau de moi, en déposant sa tête contre mon épaule alors que je tenais le volant. Il ne fallait pas quelques courtes minutes avant qu'on arrive sur place. Je me garais devant mon garage, avant de quitter la voiture. Par pur galanterie, parce que oui, même à moi ça pouvait m'arriver, j'allais lui ouvrir la portière pour qu'elle puisse sortir. « Ça va ? Pas trop fatiguée ? ». Je lui souriais du coin des lèvres en l'observant sortir de la voiture. On se dirigeait ensuite vers l'entrée, elle marchant devant moi. Du moins elle essayait, même si elle s'en sortait mieux pour marcher droit à présent. Devant la porte je m'immobilisais un moment avant de lui attraper le bras pour la retourner vers moi. « Juste cinq minutes, j'ai quelque chose à rattraper. » J'hésitais quelques secondes avant de le faire, finalement. J'attrapais ses hanches à l'aide de mes deux mains avant de la tirer vers moi, assez doucement, en rapprochant ensuite mon visage du sien de la même manière. Il est clair qu'elle pouvait y renoncer, mais qu'après ça c'était sûr que j'allais la laisser. « Tu m'en excuseras d'avance. ». Je murmurais ces mots face à ses lèvres avant de finalement plaquer mes lèvres contre les siennes, en remontant mes mains sur ses joues pour finalement l'embrasser un instant, mes lèvres cherchant les siennes maladroitement mais tendrement à la fois. Je me dégageais ensuite, en retirant mes mains de son visage par la même occasion. Je l'observais attentivement, et j'étais quand même un peu déboussolé. J'en avais eu besoin, de ses lèvres. Même si ce n'était qu'un instant. Peut-être qu'elle allait renoncer à dormir chez moi suite à ce geste. « Maintenant, je te laisse tranquille. ». Je lui souriais du coin des lèvres, avant de finalement la contourner pour aller devant la porte, que je déverrouillais à l'aide de mes clés. Je me retournais ensuite vers Siloë, en attendant qu'elle décide de rentrer. « Même si j'aurais peut-être pas du, ne renonce pas à rentrer te coucher, Siloë. ». Je m'appuyais contre l'encadré de la porte en attendant qu'elle rentre, pour finalement rentrer aussi et fermer la porte derrière nous. 

_________________


it is only you and me.
niloë ♒︎ Comme tu me tentes, quand tu bouges, ces mouvements attirants me divertissent toujours, tu sais comment me manipuler avec ces hanches, je ne sais pas pourquoi tu m'as mis sur ta liste d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dlsecrets.forumactif.com/t182-nate-black-in-my-veins

Contenu sponsorisé

ce message a été posté le

Revenir en haut Aller en bas
 
is that really a game ? (ft. siloë)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Whitehall :: centre ville-